Tour de Wallonie 2021: La vidéo témoin

Alors que j’étais en train de regarder le basket au JO de Tokyo, je reçois ce message de mon ami Naucratis.

Tout étonné de ne pas m’avoir vu ni même aperçu, je suis tout étonné.

Oh qu’il est sympa, il m’envoie la vidéo (enregistrée sur sa TV avec son gsm).

Je fait donc cette photo de la vidéo.

Voyez ici la surprise que j’ai eu en voyant ça, lol.

De la je me suis empressé d’aller récupérer mon passage sur la vidéo que je vous avez mise hier du podium, le plus drôle est que je n’ai même pas fait attention que j’étais dessus quand je l’ai enregistrée dans le pc, mais voici la séquence qui nous intéresse et que je vous ai découpée. 😀

Pour me voir on me voie vraiment bien (juste avant l’annonce du maillot jaune), en plein milieux des journalistes, photographes et des caméramans, mais bon je pense pas que grand monde fera attention, car déjà faut savoir que j’y suis, de plus faut aussi qu’on s’intéresse au cyclisme et surtout au Tour de Wallonie pour tomber dessus et sur un fameux hasard pour me voir quand on ne sais pas que j’y suis, lol

On me voie aussi encore « un peu » (enfin surtout mon bras) à la fin de l’annonce des vainqueurs (je suis sur la gauche).

J’ai aussi récupéré cette photo de mon passage, histoire de l’avoir en qualité HD. 🙂

Tour de Wallonie 2021: 5ème étape – Dinant / Quaregnon

C’était aujourd’hui que ce déroulais la 5ème et dernière étape du Tour de Wallonie 2021 à Quaregnon et vu que c’était à 05min d’ici je me suis dit d’aller voir ça en direct, voici le résumé de ma demi-journée sur place.

16h 33min.

Arrivée du peloton (comme un con j’ai loupé la tête de la course car j’étais en train de discuter 300min avant d’arriver ou je suis pendant la vidéo) au carrefour du Weba.

16h 35min.

Deux minutes plus tard, voici la suite du staff et du peloton qui arrive pendant que je discute avec la personne à coté de moi et que j’essaie de savoir ou se trouve l’arrivée de la course.

16h 39min:

Ca y est, le voie enfin l’arrivée la bas tout au bout.

16h 45min:

J’y suis presque, plus que quelques mètres, je passe à l’instant en face de la cabine technique ou se trouve d’ailleurs les commentateurs (bonjour à toi Gérard).

16h 46min:

Je consulte au passage l’écran géant, qui me permet de savoir qu’à une vitesse d’environ 1km la minute, les coureurs arriverons dans un peu moins de 07min.

16h 47min:

Après avoir marché quelques centaines de mètres, me voici enfin devant l’arrivée (qui était entre le magasin de moto TT200 et le Mc Donald.

16h 48min:

J’en profite pour immortaliser ma présence sur place (on sais jamais, au cas ou on ne me croirait pas, lol), afin de prouver ma présente sur les lieux. 😀

16h 49min:

Vous l’avez reconnu, j’en suis sur, certain pourrai avoir (je dirai même « auront ») peine à y croire, mais oui, c’est bien lui, le légendaire podium ou se déroulera la cérémonie finale (aussi appelé Lieu dit du « Podium Cérémonial »).

16h 53min:

J’arrête mes conneries, je suis la pile poil pour la photo finish 😀 Et le gagnant est… Fabio Jacobsen le miraculé du Tour de France de l’année passée.

Je vous met aussi la version TV de sa victoire (ben oui j’avais prévu le coup et j’ai enregistré la fin de la course pour me la repasser histoire de voir si on me voyait à la télé). 😉

16h 56min:

Les poursuivants sont en train d’arriver.

17h 01min:

L’hélico de la télé passe juste au dessus de moi.

17h 05min:

Ayant un peu de temps avant que soit annoncée les vainqueurs, j’en profite donc pour faire quelques photos (cliquez dessus pour les agrandir).

17h 07min:

Je me met en position pour ne rien rater du podium.

17h 12min:

C’est le moment, c’est l’instant, voici l’annonce des vainqueurs (version live).

Ainsi que la version TV que j’avais programmé chez moi pendant que j’étais occupé sur le live.

Alors pour ceux qui se demande (je sais qu’il y en a, lol) comment j’ai fait pour toujours être du bon coté de la barrière, pouvoir aller faire mes photos près des coureurs et tout sans avoir de problème et bien c’est simple, je me suis dégoté un Pass VIP que voici « presque entier », lol (merci à toi Rudy D.).

En même temps ça me donne l’occasion de vous expliquer comment j’ai réussi à l’avoir, en fait un peu après être arrivé au niveau de l’écran géant, je suis passé devant une sorte de stand technique (celui de la caméra aérienne qui filme juste ou il y a la ligne d’arrivée), c’est alors que j’entends un des techniciens d’environ 25ans me demander si mes seins son des vrai, ni une, ni deux, je vais vers lui et s’en suit cette discussion

Lui: C’est des vrais tes seins ?
Moi: A ton avis ?
Lui: Je sais pas.
Moi: T’as pas envie de savoir ?
Lui: Heu…
Le collègue: Je peux toucher ?
Moi: Tu me propose quoi si je te laisse les toucher ?
Lui: Et moi je peux toucher ?
Moi: Fait moi une offre que je ne pourrai refuser.
Le collègue: Je te donne des tickets pour les boissons gratuite ?
Moi: Je vous propose un deal 🙂
Lui: Quoi ?
Moi: Ton Pass que t’as autour du cou t’as pas envie de t’en séparer ?
Le collègue: On peux pas, on doit le rendre après la course.
Moi: Ah merde, c’est vraiment très con ça, ben alors prête le moi et je viens te le rapporter après.
Lui: Oui et si tu nous le rapportes pas ?
Moi: T’as envie de les toucher mes nibards ou pas ?
Moi: Tu me fais pas confiance ?
Moi: Bon ben ok, je vous laisse, bon fin d’après midi.
Lui: T’es sur que tu le ramène après ?
Moi: Bien sur, je vais pas te faire avoir des emmerdes alors que tu m’as rendu service quand même.
Lui: Ok, mais sérieux, ramène le.
Moi: Merci, je te le ramène, promis.
Moi: Tu peux les toucher maintenant.
Lui: C’est comme des vrais.
Moi: T’en a déjà touché des aussi gros ?
Le collègue: Ha Ha Ha Ha Ha.
Moi: Allez je vous laisse, je part faire des photos, merci encore, je vous le ramène tantôt sans faute.

Voilà donc comment je l’ai eu, en fait le Pass VIP se trouve au bout du mousqueton, c’est en fait juste l’afficher du Tour de Wallonie d’un coté et la carte de l’itinéraire des cinq étape de l’autre le tous plastifié, mis à part que chaque pass est Nominatif du coté « affiche » avec le nom et le prénom de la personne à qui il est, bien entendu après avoir fait mes photos et vidéos, j’ai été le rendre à ce cher Rudy D. qui me l’a si gentillement prêté, non sans lui demander avant qu’il me laisse le tour de cou qui va avec en souvenir et avec le quel je pose fièrement ici. 😉

Pour terminer, voici la séquence « cocasse » qui m’est arrivée aussi la bas, regardez bien la femme en noir à gauche sur la photo.

En fait quand je suis passé à sa hauteur elle était de dos, c’est alors que la femme qui l’accompagné lui tapote sur l’épaule pour qu’elle regarde dans ma direction, de là elle m’a plus lâché, j’allais à gauche, elle allez a gauche, j’allais à droite, elle allais à droite,… Après quelques minutes de ce jeu la, elle viens me parler, on discute quelques minutes et je comprend vite ou elle veux en venir, mais bon vu la couleur de ses cheveux bleu, blanc et rouge il était évident qu’elle n’était pas d’ici et que c’était pas la peine de quoi que se soit, je lui ai donc dit que j’étais homo et que malheureusement les femmes ne m’attire pas, elle c’est donc excusée et est repartie de son coté.

Nous voici à la fin de cette journée dont j’espère le résumé ne vous aura pas trop fait chier, et j’espère à une prochaine fois.

Ps: Petit bémol, ma dernière vidéo datant d’une bonne 10aine d’années, j’ai pas eu le réflexe de commenter celle-ci comme je faisais avant.

Rien ne dure, tout fini par s’arrêter un jour ou l’autre #04

Deux jours plus tard, Sylvie me sonne pour me dire qu’elle quitte son mec (celui-là même qui nous a présenté), m’explique que c’est pas un mec pour elle, qu’il est méchant, qu’il la frappe, qu’il a aussi embrassé une de ses copines (Sabrina) devant elle (qui apparemment été bourrée et c’est laissée embrassée), qu’il lui parle mal, qu’il est super radin,… je l’écoute patiemment en me disant que c’était pas difficile a voir et que j’ai même du mal à comprendre comment il lui a fallu trois mois pour elle s’en rendre compte.

La journée passe et en soirée elle me sonne pour me demander si elle peut venir me chercher pour qu’on aille boire un verre, j’accepte gentillement (vu que je ne prend que des coca) et une fois encore elle paie tout et me dit que c’est pas à moi à payer vu qu’elle m’invite, ensuite pareil le reste de la semaine jusqu’à samedi ou les choses on un peu changé et on pris une toute autre tournure.

Nous somme donc maintenant samedi et je part la rejoindre sur une terrasse en face de la « futur » gare de Mons ou elle m’attend avec un ami à elle, Fabian, pas mal, mignon, allure très sympathique, dessinateur, aime Pink Floyd, porte une chaine avec un médiator (c’est le petit onglet qu’on utilise pour jouer de la guitare) ainsi qu’une autre avec un pentagramme, je genre de mec qui pourrai me plaire et en plus il a de l’humour, après une dizaine de minutes de discutions avec lui, j’ai vite compris que je lui avait tapé dans l’oeil et j’avoue, ça a matché quasi direct entre nous, ce qui m’a fait rire aussi c’est quand il a dit à Sylvie qu’elle lui a présenté un mec qui pour une fois n’est pas un trou du cul comme ceux qu’elle lui avait présenté avant, que je suis très cultivé, que je sais avoir des avis positifs et négatifs (je lui ai demandé de me montre des photos de ce qu’il dessiné) que je connais plein de chose (ca l’a épaté que je lui parle des géoglyphes de Nazca, que je comprenne les influences qu’il y avait dans ce qu’il dessinait,… en gros on se plaisait tout les deux, lol.

Pendant que nous étions en train de discuter tous les trois, Sabrina et Sabine sont venues nous rejoindre, c’est d’ailleurs la que Sabrina m’a refilé sa bouteille de parfum que j’aimais bien, et essayé de m’acheter ma nouvelle veste en jeans, elle voulais même me l’échanger contre une autre en cuir mais j’ai pas voulu vu que je ne suis pas sur de pouvoir m’en retrouver une autre.

Ensuite Sylvie nous propose de partir et d’aller ailleurs, c’est alors qu’on se retrouve sous à l’hôtel ou nous avons pris un verre (moi toujours un coca) dans le hall avant qu’elle nous montre sa chambre (la j’avais pas encore compris que c’était pas la sienne mais que ça allais être la notre).

Alors que les autres étaient en train de profiter du balcon et la terrasse, elle me jette dans le lit et commence à m’enlacer (c’était pas la première fois qu’elle m’enlaçait mais la c’était « différent ») pour la suite c’est finie en orgie romaine, lol

Au petit matin, on a tous pris le déjeuner ensemble et on a encore profité un peu de la chambre et j’en ai profité aussi pour me rapprocher de Fabian qui m’a proposé de sortir avec lui (je parle pas de sortir boire un verre), ça m’a juste fait un peu bizarre au début de me dire que j’avais un mec, lol.

A suivre…

Rien ne dure, tout fini par s’arrêter un jour ou l’autre #03

Le lendemain de notre rencontre, Sylvie me proposer de m’inviter le soir même à aller boire un verre, n’ayant rien a faire ni à regarder à la télé, je lui dit que je suis OK, une fois arrivé la, je lui dit de venir me chercher dehors car j’aime pas rentrer seul dans des tavernes ou autres (quoi que la c’était du cinq étoile le truc).

Une fois entré elle me demande ce que je bois et je lui dit un coca (je bois pas d’alcool), ensuite elle me dit qu’elle est venue avec deux amies qu’elle me présente, la première est Sabrina qui entame tous de suite la discussion avec moi et la suivante est Sabine qui semble un peu plus réservée, une longue discussion s’engage alors avec Sabrina et elle m’explique que ça fait six ans qu’elle ne dors plus avec son mari, qu’il dors dans la chambre et elle dans le salon, ensuite elle commence à m’expliquer diverse chose sur son « couple » et j’ai vite compris que le mari est un gars dangereux et qu’il a pas intérêt a ce qu’il sache que sa femme est aller boire un verre avec un autre homme si je veux pas me faire découper en morceau et qu’on ne retrouve jamais mon corps, puis elle me prend par la main et me propose de danser avec elle :-/ je lui dit alors que je ne sais pas danser et que j’ai beaucoup de mal à faire ça spontanément histoire d’éviter d’aller me ridiculiser sur le dance floor.

Elle tente de me rassurer en me disant qu’on s’en fou que je sais pas danser et bon pour finir, je me suis quand même dévoué pensant qu’on ne se reverrai plus jamais et que cette « expérience » finirai en anecdote (j’étais loin de m’imaginer la suite).

Un petit quart d’heure après, Sylvie et Sabrina sorte dehors (je suppose fumer vu qu’il y avait un paquet de cigarette sur la table) me laissant tous seul avec Sabine, j’entame donc un semblant de conversation assez basique de style, d’où elle est, qu’elle age elle a, si elle a des enfants,… vu que la première impression que j’ai eu d’elle était qu’elle était un peu réserve comme je le disait au début, mais en fait non, elle est assez loquasse et parle facilement, elle est branchée fringue, me trouve pas mal (Sabrina aussi) aime mon look, et me trouve très gentil.

Sylvie et Sabrina revenue, un petit con débarque en faisant du forcing pour se mettre à notre table, n’étant qu’un invité j’ai laissé faire de plus que je ne l’identifié pas comme une menace, il a quand même passé sa soirée à enlacer Sylvie et essayé de l’embrasser pas mal de fois alors qu’elle essayé de l’éviter comme elle pouvait.

La ou il m’a fait rire c’est quand il m’a sorti tout sur de lui « Je crois qu’elle kiffe, t’en pense quoi ? » je lui ai alors répondu « Moi aussi il y en as qui on cru que je kiffais », lol.

A suivre…

Rien ne dure, tout fini par s’arrêter un jour ou l’autre #02

Une fois rentré chez moi, je prend mon gsm pour téléphoner à cette connaissance en commun et quand il décroche je lui dit de me passer Sylvie (con comme il est bien sur il me la passe), il me demande juste avant pourquoi je la veux au téléphone et je lui répond que c’est parce qu’elle à l’air sympa et que j’aimerai bien discuter avec elle.

Une fois que je l’ai au téléphone, je lui un peu ce que je pense d’elle mais un truc me chiffonne, j’entends comme un « écho » derrière et je me dit qu’il a surement foutu le haut parleur pour entendre tout ce que je dit, elle me demande alors si j’avais un truc perso a lui dire, et je lui répond alors que je la trouve très souriante, que c’est dommage qu’on a pas eu l’occasion de discuter un peu plus, lui demande d’où elle est, enfin des trucs classiques.

Deux heures après, je reçois alors une invitation à l’ajouter sur Facebook (moi qui aime pas Facebook je vous dit pas la joie), elle m’explique alors que ce crétin ne la ramenée sur le pas de sa porte, pas un bisous, ni rien et c’est barré direct (moi qui était en train de me dire qu’ils allaient passer une soirée amoureux, j’étais bien loin, lol) en fait il avait juste était la chercher pour aller boire un verre et c’est tout, direct après il l’a ramené chez elle (je me dit alors que c’est bizarre de faire ça avec sa copine).

Elle m’explique en suite qu’elle n’a pas l’impression qu’il l’aime vraiment, qu’ils doivent croiser des potes à lui pour qu’ils disent à tout le monde que c’est sa copine, et en temps normal rien (faut dire qu’elle est vraiment pas mal comme fille), je comprend vite qu’en fait il en as rien a foutre réellement d’elle et lui explique qu’en fait il la prend avec lui un peux comme un trophée (honnêtement j’ai rien compris de comment il a fait pour se taper une nana pareil), elle me dit alors qu’elle à eu pitié de lui quand elle l’a connu, il sortait d’une relation difficile, avait plus de 5000euros de pension alimentaire à payer (un peu comme moi avec Isabelle à l’époque a part qu’elle ne devais de fric à personne).

Elle me parle ensuite d’elle et m’explique qu’elle est très fortunée (j’ai eu confirmation après et c’était pas des blagues), qu’elle vis sur les intérêt de sa fortune, qu’elle à plein d’amis et que tout le monde se fou de sa gueule quand on la voie avec lui, j’entame alors la discutions sur ses amis et lui demande si avec sa fortune elle pense avoir de vrai amis ? elle me dit « Je sais pas » (c’est vrai que quand on a du fric, on as aussi pas mal « d’amis »), elle avait par contre l’air bien consciente qu’elle était entourée de profiteur, d’hypocrite et de menteur.

Elle aime aussi les animaux mais pas n’importe quoi, elle a six Sphinx très rare a 1500 euros pièces, trois abyssins, deux autres chats d’on j’ai oublié le nom mais qui ressemble a des Fennec avec de grandes oreilles, un chien que je n’avais jamais vu de ma vie, il est un peu plus grand qu’un berger allemand et n’as pas de poil comme les Sphinx, et aussi deux chiwawa et attend encore un autre chien qu’elle à acheté presque 4000 euros en Russie (un peu plus de 1800 euros pour le chien et 1200 euros et quelques pour le passeur qui va l’amener en Belgique), coté voiture elle s’ennuie pas non plus elle a trois cabriolets dont un roster Audi TT (elle m’a expliqué qu’elle a pris un roster deux places pour pas qu’on commence a lui demander de faire le taxi pour tout le monde).

Vu ses quelques confidences qu’elle n’a pas eu de mal à me dire, ça m’étonne pas qu’elle soit entourée de faux cul et autres soucis qu’elle me dit avoir, c’est que quand on lui parle on la regarde pas dans les yeux, en fait elle a de gros seins aussi, j’en ai profité pour rebondir la dessus et lui dire qu’avec moi il y aurai pas de soucis et que je la regarderai dans les yeux vu que je m’en fou qu’elle ai des gros seins vu que j’ai les mêmes.

A suivre…