Et les jeux vidéo dans tout ça ?

Info: A la base je n’avais pas prévu de faire cet article mais vu qu’en soirée j’ai reçu une remarque d’un lecteur et j’ai du improviser. ^^

Cher lecteur quelque peu déçu de la tournure que prend ce blog.

Je te remercie d’avoir eu la présence d’esprit de me recadrer et me remettre dans le droit chemin en me rappelant que ce blog n’est pas un blog ou l’on montre des femmes à moitié nue, ou l’on parle de prostitution, mais bel et bien un blog de jeux vidéos.

Merci encore à toi, j’ai bien failli perdre un lecteur assidu, pour te remercier et afin de te montrer ma bonne fois, je reviens aux fondamentaux qui sont les jeux vidéo. 😀

J’espère que cette photo pourra te rassurer, je tiens vraiment à te montrer que ton message a bien été entendu. 😀

Ps: Excuse moi pour mon manque de sérieux et de professionnalisme mais j’ai oublié d’allumer les manettes pour la photo et sacrilège, je viens de voir que dans mon empressement le sujet présent sur la dite photo est très mal cadré.

Pps: Aucune poitrine de femme à moitié nue n’a été utilisée pour cette photo. ^^

Rien ne dure, tout fini par s’arrêter un jour ou l’autre #06

Cette fois je ne vais pas vous raconter la suite de mes aventures avec Sylvie et compagnie, je vais partager avec vous un fil de discutions Facebook du 20 juillet et qui par d’une réponse de Sylvie à suite à un sujet qu’elle qu’elle a vue au journal télévisé et qui expliquai que faire une minute de silence c’est bien mais que ça ne sert a rien du tout ça pendant ce temps la on ne sais pas aider les sinistrés (suite aux inondations qu’il y a eu en Belgique).

C’est alors qu’en plein milieux de la discussion, le David qui participais semble se rappeler de moi (en fait c’était un des élèves qui était dans ma classe il y a 30ans et il ne m’avais pas oublié).

Pour vous situer tout cela et comment je me suis retrouvé avec lui en section Peintre en bâtiment, en fait au départ j’étais en Informatique, scientifique, physique et robotique, j’ai fais ces études la dans le but de créé des bras robots pour les personnes amputée.

C’est alors qu’à ma dernière année d’étude je devais avoir le prix d’informatique car j’étais le meilleur élève en informatique de toute l’école et la prof de français qui pouvais pas me voir à tout fait pour foutre la merde pour ne pas que je l’ai. 🙁

J’ai tellement été dégouté que j’ai arrêté mes études que j’aimais vraiment et que j’ai décidé d’aller en section peintre en bâtiment, la pire classe de toute l’école (qui c’est ensuite avéré être la plus dangereuse), personne n’a jamais compris pourquoi j’ai été dans cette classe car elle était constituée d’élève vraiment dangereux avec un passé très lourd (toxico, prison, coup et blessure,… et pire encore), mis à par moi, tous les élèves était des repris de justice.

Sans n’avoir jamais rien consommé, c’est a eux que je dois toutes mes connaissance en « botanique » et « horticulture » ainsi qu’à la façon de les « préparer », « mélanger » et « cuisiner », lol.

L’autre raison est aussi que c’était d’éviter de devoir aller faire mon service militaire étant donné que c’était la dernière année ou c’était obligatoire, c’est pour ça que même en étant dégouté, j’ai quand même continué mes études une dernière année.

Voici une photo du bâtiment ou on avait cours, notre classé était tout en haut (elle allais des trois fenêtres à gauche et a droite de celle encadrée) et je vous pouvez voir en rouge la fenêtre par la quelle ils ont essayé de me jeter et d’où j’avais la moitié supérieur du corps qui se balancé complètement dans le vide et le prof qui restait assis a son bureau sans bouger pensant que c’était une blague. :-/

Les « balcons » qui sont installé n’étais pas la à l’époque et les deux fenêtres tout à gauche de notre classe était une ancienne classe de chimie (qu’ils ont ouvert en cassant la vitre de la porte et sur la quel j’ai failli être décapité le jour ou il y en as deux qui se sont battu, que j’ai perdu l’équilibre a cause que j’ai été bousculé et qu’il y en as un qui m’a rattrapé tous juste avant que je m’empale la gorge sur le bout de verre cassé en biseau qui était resté sur la porte), celle-là même ou j’ai mis une demi journée pour trouver la combinaison du coffre et réussi à l’ouvrir, tous ça pour rien vu qu’il était vide (ce que je me doutais) mais bon il y en avait qui c’était essayé à l’ouvrir depuis des mois sans succès, alors je me suis dit d’essayer moi aussi, lol.

Et bon, bien qu’il ne restait rien dans cette classe de chimie, je ne leur ai jamais dit mais il restait presque de quoi fabriquer presque une bombe (ou du moins de quoi faire un mélange très très explosif), lol.

Je vous laisse découvrir le souvenir qu’on à gardé de moi après 30ans et en apprendre un peu plus sur moi. ^^

Pour le reste, il faut savoir qu’on à tous eux notre diplôme (sans même avoir été faire nos examens) suite à une collaboration (digne d’un film d’espionnage) de toute la classe et d’un de mes plans diabolique, il y en as deux qui on fait exprès de se faire prendre en train de faire des conneries afin de faire sortir le directeur de son bureau alors qu’un troisième allais piquer la clé du bureau afin de faciliter la suite des opérations.

Suite des opérations qui était de m’infiltrer dans le bureau du directeur pendant qu’il y en avait qui faisait le guet devant la porte d’entrée et que d’autre faisais diversion au quatre coins de l’école pendant que de mon coté je piratais le PC du directeur pour trafiquer les bulletins de toutes la classe. 🙂

La ou ça à été moins drôle c’est quand le directeur nous à tous convoqué dans son bureau fin d’année avec tous nos diplôme en main et qu’il les à tous déchiré devant nous, non pas parce que j’avais trafiqué les bulletins mais pour la seule et unique tellement notre classe avait fait de dégâts dans l’école.

Et petit bonus, (en 1991) j’ai eu mon diplôme d’électricité (alors que je ne sais même pas installer un interrupteur) en trichant, j’ai un ami à qui j’avais envoyé le sujet du dossier d’électricité qui l’a fait à ma place et me l’a renvoyé par la poste et moi je me suis fait passer pour lui à son examen d’informatique. ^^

Autre petit bonus, comment j’ai fait pour ne jamais faire un seul jour de gym à l’école pendant toutes mes années d’étude, c’est simple, j’avais un deal avec mon médecin, à chaque année que je réussissais, il me faisait mon certificat pour l’année suivante complète en gym, lol.

Encore un autre petit bonus, comment (en 1992), j’ai fait pour me taper des 0 toutes l’année en informatique quand j’étais au sacré coeur de Frameries, j’ai dit a la prof que ses cours d’informatiques étaient dépassé et qu’elle devrai peut-être penser à les mettre à jour, car en fait on était au disquette, on arrivait au CD-rom et elle nous parlais de bande magnétique (au cas ou une entreprise aurai encore du vieux matériel), elle a jamais digéré ce que je lui ai envoyé à la gueule et m’a foutu des 0 toutes l’année, lol.

A suivre…

V comme « Vaccin », « Vas te faire foutre »

Je ne vous l’avez pas encore montré, mais il y a trois semaines, j’ai reçu le courrier de rappel pour me rappeler de me faire vacciner que voici.

En fait, je n’ai pas oublié de répondre à leur première invitation (papier, mail et sms) à me faire « vacciner » c’est tous simplement que je n’ai aucune intention d’y répondre, c’est bien gentil à eux de me dire qu’il respecte ma décision mais si c’est le cas, pas besoin de me relancer.

Dans le premier courrier que j’avais reçu quelque semaine avant, il était question d’essayer de me faire culpabiliser en me sortant de penser à mes proches et aux personnes que j’aime, a mes grand parent et autres et que si je ne me faisait pas vacciner pour moi, que je le fasse alors pour les autres et pour protéger (ceux que j’aime), lol.

Déjà si je ne me fait pas « vacciner », la raison est très simple J’EN AI PAS ENVIE, ensuite, j’ai pas besoin qu’on essaie de me faire culpabiliser, toutes les personnes aux quels je tiens et que j’aime savent très bien que si je dis que je ne me vaccine pas, je ne le ferai pas, et son parfaitement au courant (en imaginant que ma vie soit vraiment en danger) que je préfère mourir à cause d’un « vaccin » que je n’ai pas fait, qu’a cause d’un « vaccin » qu’on m’a indirectement « forcé » ou poussé à faire.

Ca fait 40ans qu’ils n’ont jamais trouvé de vaccin pour le Sida, ils sont même pas foutu t’en trouver un efficace contre la grippe et la on nous sort 5-6 « vaccins » en six mois, lol.

Ce que je n’ai pas aimé non plus dans ce deuxième courrier c’est le ton alarmiste utilisé afin de « terroriser » les gens (voir encadré ci-dessous).

En fait ils parlent du variant Delta (qui est le variant Indien) ainsi que le variant « Lambda » dont ils ne savent encore rien en fait, lol.

Vous ne le savez pas mais j’ai fait des études scientifiques (de vrai étude scientifique et pas juste une option pour dire de) je pense être à même de vous expliquer (je vais essayer de faire simple pour que tous le monde comprenne) ce qu’est un vaccin.

Un vaccin c’est quoi ?

Je suis assez dépité de voir les gens dire pour ou contre le vaccin, en fait c’est quoi le principe d’un vaccin ?

Le principe d’un vaccin c’est d’injecter à une personne une quantité de virus infime (actif ou inactif) afin de stimuler ses défenses immunitaires, c’est à dire que la personne fabrique des globule blanc pour se défendre, en fait on donne un petit coup de pouce au corps pour qu’il se défende tous seul, ce qu’on pourrai très bien faire sans vaccin mais ça donne un petit coup de pouce, voilà, c’est bien, on va dire ça comme ça en tous cas.

Il n’y a pas de coronavirus dans cette substance, en aucun cas on ne met de l’ADN dans un vaccin.

L’ADN c’est quoi ?

L’ADN c’est ce qui rend chaque personne unique, vous, moi, n’importe qui, on à tous un ADN différent, donc c’est ce qui fait l’individualité de chaque être humain sur Terre.

Là on nous injecte de l’ADN d’on je sais pas où (animal, autres…) on ne sais pas, ça s’appelle de la thérapie génique, ça s’appelle un traitement, c’est un traitement qui est expérimental.

Je me suis un peu renseigné et ça existe depuis 1994, ça a été testé sur 170 patients dans un cadre de cancer, c’est à dire qu’un patient à un cancer, le système est assez simple en fait mais c’est révolutionnaire et c’est un traitement expérimental on est bien d’accord.

Depuis 1994, le recul est déjà très peu, 170 patients, c’est que dalle, on est même pas à 200 patients, ok, on prend le virus, un virus bateau comme le virus de l’herpès, on prend l’ADN de la personne, on va modifier le code générique de ce virus pour pas qu’il donne l’herpès mais pour qu’il aille bouffer les cellules cancéreuse de cette personne et on réinjecte le produit et les petits virus modifié uniquement dans l’organisme de la personne, il faut savoir que ça n’a jamais été testé au prorata du corps humain en entier.

Donc, aujourd’hui, je refuse d’avoir un traitement expérimental dans mes veines, je n’aime pas qu’on impose cela aux gens sans les informer correctement, ce que j’aimerai c’est que les gens sache ce qu’on leur injecte ce n’est pas un vaccin.

Alors arrêtez de parler de vaccin, parce que c’est facile dans la tête des gens, vaccin = Protection, et ils ont raison, vaccin, on stimule les défenses immunitaires, ça protège, d’accord, là c’est pas un vaccin en fait, il y a tout un tas de merde dedans, c’est tout sauf un vaccin en fait.

Que les gens aie le droit de choisir de se le faire injecter ou pas, je suis tout à fait d’accord, par contre en étant informé convenablement et la clairement les gens ne sont pas informé convenablement, c’est a dire qu’on va dire au gens des inepties.

On leur vend ça comme un vaccin d’un virus qui soit disant est une épidémie, ah non une pandémie, on sais plus en fait tellement on change tout le temps d’avis, une pandémie les gens sont mort, c’est pas ils ferment les écoles parce t’as pas de masque ou parce que ceci ou cela, ils ferment les écoles parce qu’il y a plus d’élèves parce qu’ils sont morts, parce que les enseignants sont mort, ils sont même pas enterré parce qu’il y a plus personne pour les enterrer, une vrai pandémie c’est ça, si vous voulez, vous regardez comment ça c’est passé pendant la peste noire, on est ni en pandémie, ni même en épidémie, il y a des virologues qui l’on étudiée, on est clairement une épidémie HIVERNALE.

Rien ne dure, tout fini par s’arrêter un jour ou l’autre #05

La semaine passe, Sylvie me présente un peu plus de ses amis chaque jour (dont certains que j’aurai changé de trottoir si je les aurais croisé dans la rue, lol) et sans me venter, c’est l’unanimité, tout le monde me trouve sympa, cultivé, j’ai eu plaisir à faire leur connaissance et discuter avec eux et j’ai vraiment l’impression d’avoir été adopté par tout le monde. 🙂

C’est alors que Samedi 17 juillet, Sabine me contact pour me dire qu’elle passe au Quick à Jemappes et me propose d’aller la rejoindre, je me prépare donc pour aller jusque la (vu qu’elle ne sais pas ou j’habite).

En allant jusque la, le premier choc que j’ai eu c’est la rue par la quel ou je suis passé pour y aller, j’étais plus passé la depuis bien 5-6ans et elle n’étais plus du tout comme dans mes souvenir, il y avait des appartement qui avait poussé et d’autre en construction.

Tien en plein milieux de la rue se trouve la planque (au bout du chemin ou il y a le bâtiment blanc et gris, il n’y avait rien à cet endroit à l’époque) ou moi et Philippe il y a une 15aine d’années nous cachions pour surveiller sa femme avec qui ça n’allais plus trop, c’est même moi qui à été équipée sa voiture d’un micro à distance qui permettais d’entendre tout ce qui se passé dedans quand elle y était et d’enregistrer les conversations, elle l’a jamais trouvé alors que j’avais planqué ça sous son siège, lol. Conclusion sa femme avait bien rencontré quelqu’un, mais une meuf avec qui elle a fini par se barrer.

En arrivant à proximité du Quick, je suis passé devant un autre endroit ou j’allais de temps en temps il y a plus de vingt ans quand je donnez rendez-vous a des mecs que je choppé sur internet, c’est d’ailleurs la qu’il y en a un qui m’a fait mourir de rire, en général j’anticipe toute les situations possibles et inimaginables mais la ce qu’il m’a sorti je l’ai pas vu venir, alors que cette rencontre commence par une petite mise en bouche si on peut dire, et juste avant une entrée en matière, je m’attendais a un « Retourne toi », « Je vais te prendre », « Je vais te la mettre dans le cul »… et bien non, le gars me sort tout naturellement « Présente toi », je me suis flanqué a rire comme c’est pas possible, tellement il y avait un décalage entre ce qu’on été en train de faire et ce qu’il me sort, lol (j’ai pris la photo sur google maps car j’ai pas pensé à la faire ce jour là).

Enfin arrivé au quick, heureusement qu’elle m’avais dit ou elle était car je n’aurai jamais trouvé sa voiture et en fait elle était juste en face de l’entrée, on discute cinq minutes dans sa voiture et elle me dit qu’elle à un truc pour moi (en fait on en avait déjà parlé sur Facebook) et elle me donne un soutifs tout à fait à mon gout et en plus en satin, on se dirige ensuite vers le Quick et une fois passé commande, on part s’installer c’est alors que sur la table à coté de nous je vois ce petite pancarte posée dessus (je vous l’ai mis en français et en flamand), on sais jamais que certain paniquerai à l’idée d’être contaminé, lol.

Une fois notre comande reçue, nous discuton et faisons un peu plus connaissance qu’autour d’un verre dans un bar et que dans une chambre d’hotel et j’ai passé un bon moment avec elle, elle est sympa, à de la culture, de l’humour et tout, une bonne heure après qu’on ai fini de manger on décide de partir et elle me propose de me reconduire, vu qu’elle ne connais pas trop le coins je lui dit de me ramener sur la grand route juste en bas du parking du Dreamland histoire de pas la faire se perdre dans les rues de mon quartier.

J’ai passé un bon après midi, j’ai pas vu le temps passer et je la trouve très agréable, pour le reste, voici la photo que je lui avais dit que je ferai et que je lui ai envoyé pour qu’elle voie ce que sont soutif donne sur moi et il me vas vraiment comme un gant et vraiment doux au touché.

A suivre…