Rencontres on the Home (111 à 115)

Voici une nouvelle séries de rencontre que j’ai faite sur le Playstation home, parfois étranges, parfois insolites, mais toujours surprenantes et qui sais peut-être vous connaitrez vous. 😉

111:

112:

113:

114:

115:

A demain pour d’autres rencontres « On the Home ».

Bienvenue à Monster City !!! (004)

Pour refouler son envie de bébé, Yvonne consacre son temps libre à son entraînement quotidien. Elle a pour ambition d’avoir un grade plus élevé dans l’armée que son actuel poste de cuistot. Elle en a marre de faire la popotte. Marre de ces petits merdeux qui lui lancent la même phrase, tous les jours, infatiguablement : « Hé Yvonne ! La soupe est bonne ? » Capitaine, ça lui suffirait. Capitaine Byzzhar… ça sonne plutôt bien.

Jean-Hubert de son côté, en journée, passe le plus clair de son temps à essayer de reluquer Antoinette avec sa lunette astronomique.

Mais parfois, ça dérape.

Jean-Roger : OH ! TU M’GONFLES ! Je t’ai déjà dit cent fois d’arrêter d’espionner quand je suis avec mes potes !

Jean-Hubert : Mais…

Jean-Roger : Essaie pas de mentir ! J’t’ai vu de loin ! Tu m’gonfles !

Jean-Hubert : Rhaaaaa merde alors ! On peut plus faire ce qu’on veut ici !

Mais à la nuit tombée, Jean-Hubert se transforme en véritable savant fou. Avec sa machine infernale, il concocte des virus pour les Beaux. Ils ne les supportent pas, ces Beaux. Et il aimerait bien en enterrer quelque uns dans son jardin. L’avantage, c’est que ça ferait un bon engrais pour ses tulipes et ses roses.

A chaque âge ses problèmes. Paulette est éperdument amoureuse de Steven, le beau garçon qui tient la caisse au magasin « Le Mixte » (appelé ainsi car il est autorisé aux Beaux comme aux Moches).

Grande timide, Paulette s’est pourtant décidé. Un jour, elle lui a demandé « Tu voudrais pas sortir avec moi ? »

Les prédictions d’Alicia (196)

Voici la prédiction d’Alicia qui m’a était donnée aujourd’hui sur Facebook.

Coté fantasme, je suis déjà moi même un fantasme pour pas mal de monde (pas toujours très bien j’avoue mais bon fantasme quand même).

Ps: Et pour ce qui est de me lancer sans attendre, c’est ce que j’ai fait (quoi que j’ai quand même attendu près de 34ans pour ça), pour devenir ce que je suis. ^^