Une nouvelle pièce de 2 euros pour rendre hommage au personnel soignant

Ca fait déjà une semaine que l’info à été annoncée mais je n’ai pas pensé à la mettre avant (et pour ceux qui se demande ce que ça fou sur mon blog, c’est tout simplement parce que je collectionne les pièces en euros).

Deux millions de pièces de 2 euros seront mises en circulation dans le courant de l’année en hommage aux efforts fournis par les médecins, les infirmières et les autres membres du personnel soignant durant la pandémie de coronavirus (ça va leurs faire une belle jambe). L’apparence des nouvelles pièces a été dévoilée mercredi matin par le ministre fédéral des Finances, Vincent Van Peteghem (CD&V), à l’hôpital universitaire de Gand.

Le côté face des pièces montre un soignant portant un masque buccal à côté d’un fauteuil roulant, d’une aiguille d’injection et d’un stéthoscope. Elles sont marquées de l’inscription « Danke, Merci, Dank U ». Le côté pile indique, comme d’habitude, la valeur de la pièce.

Quelque 155.000 pièces commerciales seront produites pour les collectionneurs, mais il est également prévu qu’elles soient distribuées en grand nombre et utilisées pour des paiements réguliers. Les pièces seront mises en circulation à partir de la fin de cet été et, en fonction de la demande, deux millions d’entre elles pourront être mises en circulation, ce qui est relativement élevé pour ce type de pièces commémoratives.

Les pièces, qui sont produites aux Pays-Bas, sont dédiées aux médecins, aux infirmières, aux techniciens de laboratoire, aux pharmaciens et au personnel paramédical. « Le dévouement physique et mental dont nos soignants ont fait preuve dans des circonstances particulièrement difficiles est exceptionnel », a déclaré M. Van Peteghem. « Ils ont été en première ligne pendant des années pour protéger et soutenir notre société. »

Des pièces de ce genre ont déjà été éditées en Belgique en hommage a des historiques tels que Charles Quint, Jan Van Eyck et Louis Braille. Mais aussi à des événements tels que la chute du mur de Berlin, la révolte étudiante de mai 68 et la création de l’Union monétaire européenne.

Laisser un commentaire