South Park (2007) (saison 11): Résumé des épisodes 06 à 10

Voici maintenant les cinq résumés et aperçus des cinq épisodes de la saison 11 de la série animée South Park du jour.

South Park (2007) (s011x06): G-Win !

Résumé:

Mme Garrison est lasse de ses rendez-vous ratés, et ses crises n’arrangent pas les affaires de ses élèves masculins qui héritent de devoirs supplémentaires. En se rendant à son club de gym féminin, Mme Garrison en arrive à fréquenter un bar de lesbiennes et à se découvrir une attirance pour les femmes. Entre-temps, les enfants demandent aux Mexicains de travailler pour leur compte, mais cette tentative échoue lamentablement.

Il s’avère que le bar de lesbiennes où Garrison se rend régulièrement est attaqué par des Persans qui souhaitent y fonder une nouvelle boîte. La lutte entre Persans et lesbiennes est acharnée. En faisant appel aux Mexicains, Mme Garrison découvre que le chef des Persans est en réalité une femme. Après avoir fait prendre à celle-ci conscience qu’elle pouvait être elle-même, Mme Garrison prend la succession de son bar. Ce sont les Mexicains qui finissent par enseigner aux enfants, avec plus de brio que Mme Garrison.


South Park (2007) (s011x07): La nuit des clochards vivants.

Résumé: Des clochards envahissent le terrain de basket où les enfants voulaient jouer. Kyle dit vouloir faire quelque chose pour résoudre ce problème, mais la solution de Cartman consiste à réunir les enfants de la ville autour du terrain et de sauter en skate au-dessus d’un sans-abri, le tout commenté par Butters et mis en musique par Jimmy. Stan dit alors que Kyle a eu une super idée. Kyle rétorque que ce n’était pas son idée. Le conseil municipal se réunit pour travailler au problème des sans-abri. Il s’avère que tout le monde pense que les sans-abri ne sont pas des hommes mais des monstres. La mère de Wendy Testaburger s’indigne des réactions de Randy Marsh et Ryan Valmer. Un spécialiste indique qu’il ne faut rien leur donner, sinon, ils demanderont plus.

Mais chez lui, Kyle est de plus en plus peiné par un clochard qui traîne devant chez lui. Il décide de lui donner 20 dollars (environ 15 euros). En guise de remerciement, le sans-abri en demande plus et continue de mendier. Le lendemain il y a encore plus de clochards devant chez Kyle. La situation devient insoutenable. Cartman accuse Kyle d’avoir aidé un sans-abri et étaie son accusation en démontrant que donner de l’argent aux clochards ne fait que les attirer un peu plus. Mais Kyle est persuadé qu’il y a une autre raison. Cartman est embêté car il ne peut pas sauter par-dessus plus de trois clochards sous peine de risquer sa vie.

Peu après Randy est coincé par une bande de clochards, et il doit se réfugier dans le centre communal où se trouvent déjà Gerald Broflovski, Stephen et Linda Stotch ainsi que Jimbo. Les clochards n’ont de cesse de demander une petite pièce. Coincés sur le toit, les cinq adultes sont dans une situation critique. Les infos relaient la nouvelle, et les enfants s’aperçoivent que leurs familles sont coincées. Ils sont récupérés par Ted, l’un des deux assistants de Mme Mc Daniels, qui les prend en voiture mais décède plus tard lors d’un crash. Les enfants, abasourdis par le chaos qui règne à South Park, prennent la voie des égouts. Les adultes s’inquiètent. Gerald décide de descendre afin de trouver un bus pour quitter la ville mais il se retrouve rapidement entouré par les sans-abri. Il trouve le moyen de les distraire en jetant tout l’argent qu’il avait sur lui mais, ce faisant, il se retrouve sans le sou et est contraint de demander à son tour, une petite pièce.

La nuit les enfants se rendent chez le spécialiste présent au conseil. Cartman pense pouvoir sauter tous les clochards mais il lui faut sauter du haut des toits. Kyle est exaspéré, il dit que Cartman ne peut pas le faire, et Stan lui dit que Cartman peut peut-être le faire. Les enfants se rendent au laboratoire du spécialiste. Il leur montre ses expérimentations (les sans-abri sont des morts-vivants qui ne peuvent vivre qu’en récupérant de la monnaie) et leur conseille de se rendre à Evergreen, ville qui s’est débarrassée des clochards, mais ensuite les clochards entrent dans le labo. Les enfants fuient et l’expert entreprend de se tirer une balle plutôt que de leur donner de l’argent. Toutefois cela va lui prendre plus de temps et plus de balles qu’il ne le pensait… Entretemps les résidents du toit ont accueilli de nouveaux survivants dont Glen qui était présent au conseil. Glen, parvient à appeler sa femme Mary. Ceux-ci ont perdu leur maison à cause des prix de l’immobilier en forte chute, à la suite de l’arrivée des clochards dans la ville. Peu après, Randy doit tuer Glen qui demande de l’aide financière aux autres résidents du toit.

Au petit matin les enfants arrivent à Evergreen, ville complètement dévastée, et trouvent trois personnes qui les accueillent après avoir été mis au courant qu’Eric Cartman, le sauteur de clochards en skate était parmi eux, même que la légende dit qu’il en a sauté trente. Kyle s’empresse de rappeler qu’il n’en a sauté qu’un, et Stan lui demande d’arrêter de demander à Cartman de le faire (ce qui énerve Kyle). Cartman leur demande de révéler la manière dont ils se sont débarrassés des clochards. En fait les clochards sont arrivés trois mois auparavant, et demandaient de l’argent au point qu’ils pouvaient se loger. Les clochards achetaient des maisons et on ne savait plus qui était sans-abri et qui ne l’était pas. Plus personne ne se faisait confiance et résultat, les gens s’entretuaient, c’était la guerre. Le nommé Denis avoue lui-même avoir été obligé de brûler sa femme dans son sommeil car bien qu’ils vivaient ensemble depuis 20 ans, il a découvert qu’elle était une sans-abri. Kyle découvre une brochure sous leur banc. Il traite alors l’homme de « fils de pute » : Evergreen a en réalité envoyé les sans-abri à South Park par le biais de ces brochures ! Ce n’est donc pas la faute de Kyle. Soudain justement, la femme de Denis, Christine, apparaît des décombres, presque morte, la culotte gracieusement tombée jusqu’aux chevilles, et elle menace les trois hommes. Elle dit ne pas être une sans-abri et est inintelligible parce que le type lui a brulé les lèvres. Finalement, elle tue le type, se fait tuer, dans sa mort tue un autre type qui par réflexe tue celui face à lui. Stan s’inquiète. « Vieux, nos parents sont tout juste aussi cons que ces mecs ! Ca va finir comme ça ! » Mais Kyle a une solution : « Non Kyle ! Cartman ne va pas sauter par-dessus un autre clochard ! » « Putain, c’est pas ça mon idée ! ».

Le plan de Kyle implique un bus, que les gamins retapent et customisent. Les gamins arrivent alors en bus devant le centre communautaire. Les parents croient que c’est pour les sauver. Mais les enfants font demi-tour… Cartman allume la sono et ils lancent une reprise du tube de Tupac, California Love, chantant combien c’est super d’aller en Californie. Les clochards les suivent et les enfants sauvent South Park d’envahissants sans-abri. Une fois en Californie, Cartman réussit l’exploit de sauter trois clochards. Et Stan termine l’épisode en demandant à Kyle ce qu’il trouve de bon à ce sport.


South Park (2007) (s011x08): Le petit Tourette.

Résumé: Dans un magasin de jouets, Cartman est intrigué par un enfant qui jure à tout va et dont la mère explique le comportement par la Maladie de Gilles de la Tourette. Cartman se renseigne sur cette condition et décide de faire semblant d’en être atteint.

À l’école Cartman s’en donne à ceur joie, Wendy se voit traitée de « sale pute » et un enfant roux de « roukmout lèche-cul»,la principale Victoria se voit gratifiée d’un « sac à merde » sans que cela ne lui pose un problème ; M. Mackey est traité d’« enculé ».

En voyant le manège de Cartman, Kyle comprend qu’il s’agit d’une supercherie mais échoue à en convaincre les adultes. Mme Garrison va se plaindre à la principale Victoria car Eric devient une source de distraction pour les autres élèves. On lui amène un spécialiste qui est là pour aider à mieux comprendre le syndrome de Gilles de la Tourette. Kyle arrive au même moment et dit à la Principale qu’Eric fait semblant et que tout ça n’est qu’une blague. L’homme s’en prend à Kyle lui disant qu’il est ignoble de faire une telle accusation. Kyle doit être puni pour son intolérance envers les malades de Tourette et devra donc suivre une thérapie.

Kyle rencontre des enfants atteints de Tourette, qui lui montrent que Tourette ne veut pas dire insultes à tout va : cela peut se traduire par des cris, des mouvements brusques, voire des tics réguliers. Après un numéro réglé au tic près, Kyle explique clairement qu’il n’a rien envers les personnes atteintes de Tourette mais envers ceux qui comme Cartman font semblant de l’avoir. Un des enfants, Thomas (celui par qui Cartman a eu vent des bienfaits du syndrome), touche particulièrement Kyle. Ce dernier, impuissant à faire comprendre son cas, s’excuse en désespoir de cause. Kyle est rendu à ses parents et doit s’excuser auprès de Cartman. Le garçon à la chapka verte le fait à contrecœur et Cartman en profite pour insulter copieusement Kyle et sa famille. Il dit alors à Thomas que c’est « trop cool ce syndrome de Tourette ». Le garçon blond demeure sans voix.

Cartman est invité à raconter son histoire dans Dateline, une émission de la chaîne NBC, par le présentateur Chris Hansen. Il compte profiter de ce programme pour se lâcher à la télévision et en particulier insulter copieusement les Juifs, mais dans les jours qui précèdent le programme il se met à glisser involontairement des confessions embarrassantes dans la conversation. Cartman réalise avec terreur qu’à force de dire tout ce qui lui passe par la tête, il a perdu la capacité de filtrer ses propres dires et risque de s’humilier horriblement

Cartman vient expliquer à Chris Hansen qu’il ne peut assurer un direct. Chris Hansen fait alors référence à un fait divers réel : dans son émission To Catch a Predator, ils avaient poursuivi un présumé pédophile , suivi en direct à la télé, et l’homme s’était tiré une balle. Hansen avertit alors Cartman : « Ce serait terrible si tu te tirais une balle toi aussi… » À deux doigts de passer à l’antenne, Cartman quémande l’aide de Dieu. « S’il vous plait ! J’ai besoin d’un miracle ! » Et le miracle arrive : Kyle, déguisé en commando, et Thomas s’unissent pour contrecarrer les plans de Cartman. Afin de créer une diversion, Kyle utilise Thomas, qui passe son temps à dire « Cul, bite et merde », pour attirer des pédophiles jusqu’au show (la technique a un franc succès). En entrant sur le plateau, chaque pédophile découvre qu’il a été piégé et se tire une balle dans la tête en direct, devant le public. Peu de temps après, le nombre de pédophiles pénétrant sur le plateau et se suicidant dans la foulée, selon le même mode opératoire, s’accroit. Les suicides ininterrompus de pédophiles contraignent le public, ainsi que Chris Hansen à évacuer le plateau.

Cartman remercie chaleureusement Kyle, éberlué, de lui avoir sauvé la mise alors qu’il souhaitait lui nuire.


South Park (2007) (s011x09): Gros Caca.

Résumé: Randy Marsh, constipé, doit utiliser des laxatifs, ce qui se traduit par une session douloureuse aux toilettes. Au moment de tirer la chasse d’eau, Randy s’aperçoit que son caca est énorme et décide de le conserver, ameutant ses amis pour venir l’admirer. Stephen Stotch lui conseille d’appeler la société du Livre Guinness des records, mais le record n’étant pas homologué, on le redirige vers le « European Fecal Standards & Measurements Institute » situé à Zurich.

L’étron est mesuré à 8 « Couracs » et demi. Les Suisses viennent examiner l’œuvre et le record est homologué, évinçant le précédent recordman, qui s’avère être Bono, le chanteur de U2. Ce dernier semble abasourdi. Randy est sacré dans une cérémonie organisée par le gouvernement américain en présence de George Bush et Dick Cheney, mais une vidéo de Bono interrompt la cérémonie, ce dernier prétendant avoir déféqué un étron plus gros encore.

Randy est complètement déprimé d’avoir perdu son record. Il retourne au bar, où ses potes l’encouragent à recommencer son exploit et à faire mieux encore. Randy en ressort plus motivé que jamais et découvre à l’échographie que son caca à venir fait 14 Couracs. Toutefois le caca devra être fait à Zurich sur demande de Bono. C’est dangereux pour Randy qui ne doit pas voyager dans cet état sous peine de conséquences « cacastrophiques ».

Stan se rend chez Bono et il lui demande de laisser son père être premier pour une fois, et d’être « numéro deux » (un euphémisme américain pour défécation « number two » pour la « seconde commission » ou « grosse commission »). Bono s’énerve et fait expulser Stan. A Zurich, Randy défèque son chef-d’œuvre. Stan est alors informé de la terrible nouvelle, le record de Bono date de 1960, l’année de sa naissance. Il n’est pas le détenteur du record ! « Il est le record ! »

A Zurich toujours, Randy ne parvient pas à déféquer. On demande une césarienne mais cela empêcherait l’homologation du record. Stan arrive et apprend la terrible nouvelle aux Suisses… L’un d’entre eux avoue qu’il est le « proféniteur » de Bono. Randy réussit à poser son immense étron (qui fait au moins deux fois sa taille). Les Suisses s’excusent de tout ceci.

Pendant tout l’épisode, à trois reprises exactement, un jingle passe montrant un Emmy Award, avec la mention « série récompensée par un Emmy Award ». Le Suisse prend ledit Emmy passant juste devant l’écran et l’enfonce dans le caca de Randy, concluant ainsi l’épisode.


South Park (2007) (s011x10): Imaginationland Episode 01 (partie 01).

Résumé: Les garçons semblent faire des fouilles en forêt. Cartman assure en effet avoir vu un Leprechaun. Kyle pense que Cartman a menti. Il semble qu’un pari antérieur au début de l’épisode indique que si Kyle perd, il devra sucer les testicules de Cartman. Et si Kyle avait raison, Cartman lui devra 10 dollars… C’est finalement Butters qui voit quelque chose. En effet un petit Leprechaun apparaît. Cartman et les autres enfants le poursuivent, puis il tombe dans un piège, alors Cartman lui ordonne de dire où il cache son or. Le Leprechaun s’évade avec de la magie, et informe les enfants d’une attaque terroriste, et surtout que son retard va l’empêcher de prévenir qui de droit, et que la fin est proche. Kyle avait parié avec Cartman que les Leprechaun n’existait pas, s’il perdait, Kyle doit sucer les testicules de Cartman.

Plus tard, Kyle mange avec ses parents lorsque Cartman vient lui rendre visite pour lui demander devant d’honorer le contrat. Mais Kyle prétend qu’ils ne sont que pure invention, surtout du fait que ledit Leprechaun les a prévenus d’une attaque terroriste.

Alors que Kyle rencontre Jimmy, Butters, Stan et Kenny qui jouent à la neige, un homme étrange apparaît qui veut en savoir plus sur les Leprechaun. Et l’homme leur dit qu’ils sont bien sûr imaginaires, mais que ça ne veut pas dire qu’ils ne sont pas réels. Il vante alors les mérites de l’imagination, et invite les garçons à monter dans sa machine volante imaginaire, ce qu’ils font. Après la chanson de l’imagination (qui consiste par la répétition du mot « imagination » sur différents tons), les enfants arrivent à Imaginationland, un monde merveilleux peuplé de créatures imaginaires de toute sorte. Alors que les garçons sont présentés aux créatures imaginaires, un terroriste arrive et crie « Allah ! » et se fait exploser, tuant des créatures imaginaires, créant une série d’explosions. D’autres terroriste apparaissent et tuent de nombreuses créatures. Les enfants s’échappent de la cité en pleine destruction sur le dos d’un dragon. Butters est laissé derrière les autres, violemment attaqué par les terroristes.

Le lendemain, Kyle se réveille tranquillement chez lui. Pour lui c’est évident, c’était juste un rêve. Il appelle Stan et ils s’aperçoivent alors qu’ils ont fait le même rêve et que Butters a réellement disparu. Entretemps, le Pentagone a intercepté une vidéo des terroristes qui devait être diffusée, dans laquelle ils assassinent un « bisounours » en tirant une balle dans la tête, et forcent Butters à lire une lettre expliquant leur geste : se venger des Américains qui ont défié Allah. À la fin de la lettre, Butters fait appel à Stan et Kyle pour qu’ils viennent le sauver, les terroristes l’emmènent. Cartman, quant à lui, assigne Kyle au tribunal, parce qu’il n’a toujours pas rempli sa part du contrat. En se basant sur le contrat écrit, au terme de l’audience, le juge enjoint Kyle à sucer les testicules de Cartman sous 24 heures sous peine d’être arrêté.

Le Pentagone fait appel à des créateurs de films qui auront peut-être assez de créativité pour les aider, notamment M. Night Shyamalan qui a fait de plusieurs scénarios intelligents de film notamment Signes, Sixième Sens et Le Village. Michael Bay participe aussi, mais ses idées sont considérées comme stupides : Shyamalan premier est obnubilé par les twists finals dont il est effectivement un spécialiste, le second est expansif et imagine des tas d’effets spéciaux. Toutefois un homme semble avoir une idée, Mel Gibson. Il leur suggère de vérifier les vidéos pour voir si tous les personnages en sont bien imaginaires. Ils découvrent que Butters n’est pas une créature imaginaire. Comme celui-ci fait appel à Stan et Kyle, le Pentagone se lance à leur recherche.

A Imaginationland, les terroristes modifient Rockety Rocket pour en faire un super explosif afin d’exploser la barrière qui sépare le bon côté de l’imagination du mauvais côté. Butters est sommé de faire quelque chose pour empêcher ça. Cartman organise une fête pour que Kyle lui suce les testicules, ce à quoi Kyle se résigne. Mais au moment fatidique, des hélicoptères et voitures arrivent : la Défense américaine a besoin de Stan et Kyle, et les emmène, laissant un Cartman déchainé. Butters tente de convaincre les terroristes de ne pas faire sauter le mur entre bonne et mauvaise imagination. Mais les terroristes ne sont pas sensible à discours et écrasent Rockety Rocket sur le mur qui commence à se fissurer et à craquer Pendant ce temps Cartman fait du stop pour se rendre à Washington DC afin que Kyle remplisse ses obligations.

ATTENTION: Je ne fais et ne propose AUCUNE COPIE d’épisode ni de quoi que ce soit, merci de ne pas me contacter à ce sujet car je ne répondrai pas.

Laisser un commentaire