Jeudi le 12-05-2022: 21h 38min / Comment j’ai rencontré ma première petite copine

Je suis devant la 2ème demi finale de l’Eurovision, il y a des groupes assez chouette qui passe et je me dit de vous raconter comment j’ai rencontré ma première petite copine.

C’était le 08 avril 1990, j’étais chez moi à Flénu, des potes viennent me chercher pour aller faire un tour, ce jour là j’avais pas envie d’aller parce que j’avais un frein de mort à mon vélo (celui avec le quelle je faisais du freestyle) mais ils ont tellement insisté pour que je viennent que pour finir je suis sorti et j’ai été avec eux.

Nous somme sont parti tous ensemble au bois de Colfontaine et après une bonne heure, arrivé a une espèce de ruisseau ou je ne sais plus trop quoi, ils ont eu l’idée de construite un barrage avec des branches d’arbre, des cailloux et tout ce qu’ils trouvaient sur place.

A un moment, je les trouvais tellement con que j’ai fini par me casser et je les ai laissé la en plan tous les cinq avec leur « barrage », j’arrive donc la ou on est entré dans le bois, il y avait un couple avec une vielle dame, une fille d’environ mon age ainsi qu’une petite fille dont j’avais pas fait attention en sortant.

C’est alors qu’à quelques rues de la, il m’est arrivé un truc bizarre, il y a une voix qui m’a dit dans ma tête (avec ma voix) « Si t’y retourne pas, tu vas le regretter Johnny ». :-/ ça m’a tellement marqué que j’ai fait un truc que je ne fait jamais… J’ai fait demi tour, je précise que je « savais » pourquoi je faisait demi tour et que c’était pour la fille que j’avais vu.

Je reviens alors à l’entrée du bois, repasse devant les personnes que je vous ai expliqué juste avant, et je vais m’arrêter un peut plus loin ou il y avait une table et des bancs.

Je vois au loin la fille que j’avais vu à l’entrée venir de mon coté, et dépasser l’endroit ou je suis puis faire demi tour (j’ai appris après que c’était sa petite nièce qui était avec elle et qui lui a dit que je les regardais), elle viens alors discuter avec moi, on fait connaissance, elle me dit alors qu’elle s’appelle Delphine et me file son numéro de téléphone pour que je lui resonne le lendemain.

Arrivé chez moi, je ne me rappelais que vaguement de son numéro de téléphone, mais je me rappelais de son nom de famille, j’ai donc cherché dans le bottin de téléphone (ça existait encore à l’époque les bottins) après toutes les personnes qui avait son nom de famille pour voir si un des numéros me disait quelque chose c’est alors que je suis retombé dessus. 🙂

Je lui sonne donc, j’ai son père qui décroche, me demande qui je suis, je lui dit que je suis Johnny et que j’aimerai discuter avec Delphine (sur le moment j’ai trouvé bizarre qu’il ne trouve pas ça bizarre un inconnu qui téléphone pour demander après sa fille), il me passe donc Delphine, on discute une bonne demi-heure et on se donne rendez vous quelque jours après pour aller au cinéma voir « Le cercles des poètes disparu » c’était au cinéma Corso qui n’existe plus maintenant.

Pour reste on est resté ensemble cinq ans et demi, mais ça c’est terminé à cause de ses parent qui voulais qu’elle ai un médecin, un avocat ou quoi comme copain et qui imaginait pas qu’on resterai aussi longtemps ensemble.

On c’était fiancé après quatre ans (au départ ça aurai du être pour les trois ans mais sa mère n’a pas voulu disant que c’était trop tot) et pour les quatre ans Delphine a du écrire une lettre a sa mère pour lui demander parce qu’elle osé pas lui demander en face.

Bon enfin voilà comment j’ai rencontré ma première petite copine.

Ce contenu a été publié dans Vie quotidienne par Figaronron, et marqué avec . Mettez-le en favori avec son permalien.
Partager cet article sur Facebook ou Twitter

A propos Figaronron

Blogueur depuis presque 20 ans, collectionneur de jouets (robots, figurines,...), jeux vidéo (Gameboy, Gameboy Advance, Nintendo DS, Nintendo 3DS, PS1, PS2, PS3, PS4, PSP, PS Vita, Amiga 500 (jeux et démos), et autres rétro-gaming...), DVD, comics, passionné depuis toujours de séries télé, séries animées, émissions, Pubs, jeux vidéo, animations stop motion, photos. Ma devise: Quand on trouve une fois, on peut trouver deux fois.

Laisser un commentaire