L’affaire du pain qui rend fou

Autre reportage de l’émission que j’ai trouvé « original » est celle qui raconte ce qui c’est passé dans un petit village du nom de Pont Saint-Esprit, ou la cia aurai soit disant mis du LSD dans le pain d’un boulanger afin de faire des tests et expériences sur la population, voici le reportage diffusé vendredi dans l’émission.


La soirée de l’étrange (03-01-2010) – Pont Saint-Esprit

J’en ai profité pour vous ressortir de mes archives les documents d’époque qui parlé de cette étrange affaire dont le premier date d’y as 60ans.

Les Actualités Françaises (06-09-1951): Fait divers à Pont Saint Esprit:l’affaire du « pain qui rend fou »:des crises de folie hallucinatoire,dues à la présence dans le pain de l’ergotine, le poison des céréales,a frappé 200 personnes et fait plusieurs morts.


Pont Saint-Esprit 01 (06-09-1951)

Le second document à était réalisé 9ans après.

JT nuit (25-04-1960) Au mois d’août 1951, les habitants de la ville de Pont-Saint-Esprit sont victimes d’une intoxication alimentaire après avoir mangé du pain provenant de la boulangerie de monsieur Briand. Mais rapidement, ils sont pris d’hallucinations et de folie, l’affaire du pain maudit éclate alors : 7 morts, 250 personnes intoxiquées. Témoignages du docteur Vieux, expliquant qu’il a rapidement prévenu la boulangerie que leur pain était toxique. Un habitant monsieur Carle évoque sa folie et celle de sa fille. Il explique qu’il n’a pas pu dormir pendant 21 jours mais ne considère pas le boulanger comme responsable. Témoignage de monsieur Delaquis, secrétaire de l’Association des victimes, sur cette mystérieuse affaire, évoquant de nombreux disfonctionnements dans l’enquête.


Pont Saint-Esprit 02 (25-04-1960)

2 réflexions au sujet de « L’affaire du pain qui rend fou »

  1. C’est marrant que tu mettes cet article aujourd’hui….

    Hier soir, comme tu le sais, je regardais la finale de la version française de Top-Chef. Un moment, les 4 finalistes faisaient leurs courses dans un supermarché bio et l’un d’eux voyant que son produit venait de Pont-Saint-Esprit a dit que cela allait lui porter bonheur car son père, lui aussi cuisinier, y était enterré. Ce n’était pas du pain. Mais j’ai fait le rapprochement et je me suis dit …. Je ne vais pas te dire, puisque tu regardera peut-être la rediff !

Laisser un commentaire