South Park (2008) (saison 12): Résumé des épisodes 06 à 10

On fait un petit détour pour partir dans la petite ville de South Park découvrir les résumés et aperçus des épisodes 06 à 10 de la saison 12 de la série animée South Park.

South Park (2008) (s012x06): Y’a plus Internet.

Résumé: La famille Marsh est coincée sur Internet jusque tard le soir : Shelley chatte avec son petit ami Amir, Stan télécharge, Randy fait semblant de travailler, alors qu’il regarde des vidéos pornos. Le lendemain, il n’y a plus de connexion chez les Marsh. Ceci cause un chaos terrible dans la famille qui découvre que toute la ville est touchée. Le journal télévisé ne peut plus informer personne : toutes leurs informations provenaient d’Internet.

Après huit jours sans Internet, les Marsh commencent à ressentir le manque. Randy est malade et ne peut pas se soigner sans sa connexion, Shelley se met même à frapper Stan dans une crise d’hystérie, voulant à tout prix chatter, et pleure son petit copain virtuel. La famille part pour un raid en Californie après avoir appris que la Silicone Valley contiendrait encore un peu d’internet.

La famille Marsh atteint la Silicon Valley californienne et entre dans un camp de réfugiés Internet. Il y a un accès Internet mais la connexion est limitée à 40 secondes par famille. Le gouvernement prend conscience du problème, et tente par tous les moyens de faire redémarrer l’internet.

De son côté, Randy supplie un agent de sécurité de lui laisser quelques minutes en privé sur internet afin qu’il puisse retrouver ses films fétiches. Cependant, l’agent refuse et laisse Randy à son sort. Quelques minutes plus tard, il croise un passant qui lui annonce qu’il a créé un simulateur de pornos installé en secret dans une tente (de peur de devoir revenir au magazine Playboy). Randy décide de l’essayer. Malheureusement, il n’arrive pas à jouir à cause des images qui ne sont que de vulgaires dessins au crayon à papier.

Le soir, l’ordinateur du camp de réfugié est enfermé dans un local en attendant le lendemain matin. Randy, qui remarque que le local n’est pas surveillé, parvient à s’y introduire et à se connecter sans problème sur internet. Malheureusement, il est interrompu par l’arrivée des agents de sécurité qui ont été alertés par ses gémissements.

Kyle semble trouver une solution. Face à Internet, qui est représenté par un gigantesque routeur Wi-Fi, il tente une méthode que tout le monde utilise pour se reconnecter, il débranche et rebranche l’alimentation. Internet se remet alors en marche.

Randy achève l’épisode avec un discours moralisateur, précisant qu’il faut donner à Internet le respect qu’il mérite et l’utiliser avec modération. Il finit son discours en demandant à tous de se résoudre à ne pas utiliser Internet pour regarder du porno plus de deux fois par jour.


South Park (2008) (s012x07): Un épisode chez les cow-boys.

Résumé: M. Garrison emmène La classe de CM1 visiter un village de pionniers qui reconstitue la vie en 1864. Il demande aux enfants de former des paires. Kenny se met avec Craig, Stan avec Wendy, Kyle avec Jimmy, et seul Cartman ne trouve pas chaussure à son pied. Butters et Cartman sont alors forcés à faire équipe, et Butters tient absolument à ne pas lâcher la main d’Eric comme le leur a ordonné M. Garrison. Cartman le force à faire le mur pour aller au Super Phun Thyme, une salle de jeux vidéo située tout près du village. Cartman s’y amuse bien mais Butters, résolu à ne pas lâcher la main de son partenaire, se fait assez mal pendant les attractions.

Les enfants visitent les différentes attractions du village de pionniers, qui est soudain envahi par des malfaiteurs cherchant à échapper à la police après le braquage d’un Burger King en se cachant dans le village. Stan, Kyle, Jimmy et Wendy sont dans l’épicerie, mais les comédiens participant à la reconstitution ne veulent pas briser le règlement du camp et sortir de leur rôle de pionniers de 1864. Kyle parvient toutefois à appeler la police.

La police arrive en nombre pour sauver la classe. Quand Cartman et Butters reviennent au village, ils voient la police tout autour du camp et croient qu’elle est venue pour eux, puisqu’ils étaient partis en douce. Butters est effondré, mais Cartman, malgré ses talents de manipulateur, n’arrive pas à faire céder la poigne du blondinet qui ne le lâchera sous aucun prétexte. Les terroristes élaborent un plan pour s’échapper par une fausse mine d’or. En tentant d’avoir le code ouvrant la fausse mine, les ravisseurs se heurtent aux employés soucieux de rester dans leur rôle. Butters et Cartman tentent de se cacher sur un feu rouge mais leur situation devient encore plus embarrassante.

Les ravisseurs, lassés, menacent de tuer Kenny, et c’est Kyle qui s’exclame: « Ils vont tuer Kenny! ». Cartman et Butters, sautent du feu rouge sur un camion sans se lâcher la main. Un saut dantesque les ramène au village. Stan, voyant que les terroristes vont tuer Kenny, sort et se barbouille le visage, se faisant passer pour un comédien. Le code de la mine est en réalité l’année ou les pionniers se croient : 1864. Cartman et Butters tombent sur un terroriste, qui leur demande de lever les mains en l’air. Butters refuse de lâcher la main de Cartman, et même lorsque le terroriste menace de les tuer il ne bronche toujours pas et au contraire se sert de Cartman comme massue. Les enfants échappent à une attaque terrible. Surveillé uniquement par le chef des ravisseurs, Stan demande au truand de la ville de l’attaquer en entrant dans son rôle. La police profite de la confusion engendrée pour envahir le village et se saisir des preneurs d’otages.

Au moment où les terroristes sont arrêtés, une sonnerie retentit sonnant la fin de la journée de travail. Les pionniers, heureux d’avoir gardé leur rôle jusqu’au bout, vont manger un morceau. Wendy a trouvé Stan très brave, et le chef des ravisseurs salue la détermination des pionniers qu’il compare à leur vie difficile. Butters et Cartman réapparaissent aux yeux de la classe, et Butters monte dans le bus en disant « Professeur, mon partenaire est revenu dans le bus ! » et il s’évanouit.


South Park (2008) (s012x08): Le ploblème chinois.

Résumé: Cartman semble avoir un problème depuis quelque temps, il fait un rêve récurrent à propos de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’été de 2008. Ce rêve cristallise sa peur des Chinois qu’il considère comme des ennemis de l’Amérique. Cartman parle de son rêve à ses amis, mais Kyle est incapable de manifester sa colère face aux accusations racistes de Cartman. Kyle et Stan ont ensuite une discussion à propos d’un viol commis sur un de leurs amis, et sur le fait qu’ils n’ont rien fait pour l’empêcher. La conversation, très étrange et évasive, ne nous permet pas de déterminer qui est le violeur et qui est la victime.

Entretemps Cartman va voir Butters, lequel prend son bain en chantant sa chanson fétiche avec les pommes. Il lui demande son aide pour mettre fin au règne des Chinois, prétextant qu’ils vont tuer ses parents. Cartman crée alors l’American Liberation Front. Kyle se souvient du fameux viol dont lui et Stan parlaient. Il s’agissait en réalité d’un « viol cinématographique » : avec Kenny, Jimmy, Butters et Clyde, ils étaient allés voir le film Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal. La projection semble avoir profondément traumatisé les enfants (sauf Butters qui a trouvé le film génial).

Cartman et Butters tentent une « infiltration » dans un restaurant chinois (P.F. Chang), mais ils s’aperçoivent que des Blancs y travaillent. Repérant une famille chinoise, ils leur font un numéro particulièrement offensant. Stan et Jimmy se retrouvent à la mare de Stark, discutant du film. Stan fait un rêve horrible dans lequel il voit Indiana Jones se faire violer par Steven Spielberg et George Lucas. Cartman et Butters en viennent aux mains avec les Chinois, ce qui les mène à prendre le restaurant en otage. Et lorsque Butters doit tirer sur quelqu’un, il le vise dans les parties, ce qui amène Cartman et Butters à se disputer au sujet du bien-fondé de ce geste.

Kyle va voir un avocat pour porter plainte contre Spielberg et Lucas. Kenny, Clyde, Jimmy et Stan décident de se joindre au témoignage de Kyle. Après de poignantes embrassades, l’avocat semble avoir vu le film et lui-même semble avoir vu Lucas et Spielberg violer Indiana Jones (dans un bar). La police arrive au P.F. Chang où Cartman s’aperçoit qu’un Chinois a intégré les rangs de la police, rendant impossible toute alliance avec eux. Butters fait encore montre de ses talents de tireur. Les autres enfants et l’avocat vont voir le détective Yates. Lui n’a pas vu le film mais Mitch, son coéquipier, l’a vu et semble traumatisé également.

Cartman et Butters sont toujours dans leur épineuse situation. Après un troisième tir glorieux de Butters, Cartman stoppe leur collaboration et se rend à la police qui s’engouffre à l’intérieur du restaurant. Dans le même temps, la police arrête Spielberg et Lucas en train de violer un Stormtrooper.

Au restaurant, la police tente de démêler le vrai du faux. C’est alors que la nouvelle de l’arrestation de Spielberg et Lucas leur parvient aux oreilles. Tout le monde est très ému, permettant à Butters et Cartman de s’enfuir. Cartman a appris quelque chose : la peur des Américains envers les autres pays les a transformés en monstres, et surtout d’avoir vu Butters perdre les pédales en shootant dans le pénis de tout le monde lui a fait réaliser qu’il était prêt à défendre son pays, mais pas au prix de perdre sa dignité en tirant dans les parties des gens, et que l’Amérique devait accepter l’émergence des grandes puissances. Abandonnant ses idées sinophobes, Cartman rentre chez lui, alors que Butters n’arrive pas à croire que Spielberg et Lucas aient été mis en prison, selon lui le film était plutôt bon.


South Park (2008) (s012x09): Le combat.

Résumé: L’épisode commence à l’école primaire. Wendy Testaburger fait un exposé sur le cancer du sein devant la classe, expliquant que c’est une grande cause de mortalité chez les femmes. Cartman se met évidemment à pouffer de rire puis à se moquer littéralement du sujet traité. Dans le couloir, Wendy pose une affiche de prévention, mais Cartman continue à la tourner en ridicule. La tension augmente et Wendy menace alors de lui « botter le cul » mais Cartman persiste dans ses moqueries.

Toute l’école est prévenue de la baston, primaires, maternelles ou encore gothiques, et c’est l’effervescence. Au repas les garçons parlent du problème, mais quand Cartman voit le regard de Wendy, il ne voit que de la haine. Cartman semble alors moins confiant. Il va voir sa camarade pour s’excuser à voix basse ce que Wendy refuse : si Cartman doit s’excuser, qu’il le fasse devant tout le monde. Quand Wendy met Cartman à jour, celui-ci réitère ses moqueries en y ajoutant une pointe de sexisme. Wendy réitère ses menaces.

Les gothiques viennent voir Stan pour le prévenir mais celui-ci pense que c’est une affaire entre eux et ne veut pas s’en mêler, ce que Craig, Jimmy et accessoirement Butters comprennent. Cartman retente une excuse discrète en mentant — prétendant que sa mère a le cancer du sein, proposant vingt-sept dollars à Wendy ou même s’inventant par exemple une dystrophie musculaire. Pour tenter de se faire pardonner, Eric avale son propre slip mais Wendy le trouve juste pathétique.

Cartman en discute avec Stan, lui disant qu’il est inconscient de laisser « sa meuf » se battre contre lui : « You’re my bro’, she’s your bitch, I don’t wanna fight my bro’s bitch » mais Stan continue de penser que c’est leur affaire et surtout celle de Wendy. Alors que Cartman invente un mensonge pour convaincre Stan que Wendy ne veut pas se battre, il se met à vomir son propre slip. Le moment approche. Cartman sent alors que sa seule échappatoire au combat est de se faire envoyer en retenue pour faire capoter le combat, ce qu’il réussit en faisant caca sur le bureau de M. Garrison. Il réussit également à dégouter profondément le reste de la classe.

En retenue, Butters, Jimmy et Craig viennent prévenir Cartman que le combat est reporté au lendemain matin. De plus, des soupçons pèsent sur Cartman qui n’aurait cherché qu’à esquiver le duel. Par une fenêtre, Wendy réitère ses menaces et semble plus furieuse que jamais. Cartman va alors chez Wendy avec sa mère pour prévenir ses parents qu’elle a l’intention de le frapper. Wendy se fait donc sermonner par ses parents et promet de ne pas affronter Cartman, qui continue tout de même à la provoquer dans le dos de sa mère.

Le lendemain matin, Wendy refuse de combattre, ayant été sermonnée par ses parents et strictement interdite de se battre avec Cartman ou qui que ce soit d’autre. Cartman échappe ainsi au combat pour son plus grand plaisir. Wendy semble désespérée, incapable de sauver son honneur, piégée par la perfidie de Cartman. Ce dernier réalise un contre-exposé sur le cancer du sein, avec encore plus de moqueries ignobles (« Comme toutes les victimes du cancer du sein, j’ai besoin de laisser échapper quelque chose de ma poitrine… (Il toussote en ricanant) »), devant une Wendy absolument estomaquée face au fait que même victorieux, il ne peut pas s’empêcher de la provoquer toujours plus. Excédée, elle menace Cartman devant toute la classe, mais est rappelée à l’ordre à temps par la principale Victoria. Cette dernière révèle à Wendy qu’elle a survécu à un cancer du sein diagnostiqué il y a sept ans, puis encourage Wendy à affronter Cartman en le comparant à un cancer au travers d’une métaphore : « Le cancer, il faut le combattre. Le cancer est le mal à l’état pur, il ne peut être raisonné. Tu dois le combattre et tout risquer pour le combattre, sans écouter les gens, car sinon cette petite boule graisseuse va tout prendre sans rien te laisser et tu vas finir par te sentir totalement impuissante. »

La nouvelle du nouveau combat se répand comme une trainée de poudre et tous les élèves se retrouvent dans la cour de récréation pour assister au combat. Le combat se déroule en bonne et due forme, avec des coups de la part des deux adversaires. Cartman perd, frappé jusqu’au sang par Wendy. Finalement, Cartman est déçu d’avoir perdu la face devant ses amis, mais les garçons lui révèlent qu’ils n’ont jamais pensé qu’il était cool et que leur opinion envers lui ne saurait être plus basse qu’elle ne l’était déjà. Cartman prends cette confidence comme une tentative de lui remonter le moral et donc comme le signe qu’ils tiennent à lui et que donc il est toujours aussi cool. Il repart, satisfait, en sautant de joie.


South Park (2008) (s012x10): Pandémie (partie 01).

Résumé: Stan se rend compte que les très nombreux groupes de musiciens de rue jouant de la musique péruvienne gagnent pas mal d’argent, et convainc ses trois amis Kyle, Cartman et Kenny de former un tel groupe. Comme ils n’ont pas l’argent pour acheter les costumes et les instruments, ils se rendent chez Craig qui a récemment reçu 100 dollars pour son anniversaire. Celui-ci accepte de les rejoindre et de financer le groupe et les cinq gamins passent à l’action et se retrouvent en forte concurrence avec les autres groupes de musique péruvienne.

Entre-temps, Randy a fait l’acquisition d’une caméra vidéo dont il se sert apparemment très souvent, au grand dam de la famille.

Michael Chertoff, Secrétaire à la Sécurité intérieure des Etats-Unis, s’inquiète de la prolifération des musiciens péruviens à travers le monde et décide de lancer une opération d’envergure afin d’éviter une crise. Les enfants et les Péruviens sont emmenés dans des camps d’internement en Floride et informés qu’ils finiront leurs jours à Guantanamo Bay. Craig accuse les quatre autres de l’avoir attiré dans cette galère et leur fait observer qu’ils vont en permanence de catastrophe en catastrophe et ne semblent jamais le voir venir.

Les enfants sont arrêtés pour tentative d’évasion et Chertoff décide de les envoyer au Pérou pour une mission d’infiltration. Les Péruviens quant à eux mettent en garde les autorités et prétendent protéger le monde contre « la Muerte Peluda (la Mort Velue) ».

CNN diffuse un reportage banal qui tourne au cauchemar. Une sorte de monstre attaque différents endroits y compris South Park. On découvre grâce à la caméra de Randy qu’il s’agit en fait de cochons d’Inde géants.

Michael Chertoff assassine un officier et révèle dans un monologue qu’il a manigancé toute l’histoire et écarté la seule personne qui peut sauver la situation. Il s’agit de Craig, dont il a la photographie dans un dossier.

ATTENTION: Je ne fais et ne propose AUCUNE COPIE d’épisode ni de quoi que ce soit, merci de ne pas me contacter à ce sujet car je ne répondrai pas.

Laisser un commentaire