Les mondes engloutis: Des Mini-Star à Kids United

Je profite de l’arrivée de la série Les mondes engloutis dans « notre » collection pour prendre le clavier et vous parler un peu de son générique culte et vous donner en même temps quelques infos supplémentaires.

« Danse autour de la Terre » , « Arrête ton clip ! » , « Papa comme nous… » ou encore « Les mondes engloutis » , sont des tubes incontournables pour ceux et celles qui avaient entre 5 et 15 ans dans les années 80. Ce groupe, composé de six enfants, Mini-Star, a squatté les premières places du Top 50 en son temps, comme Kids United aujourd’hui.

Le 14 décembre 1985, le 45 tours « Les mondes engloutis » entre directement 27ème des meilleures ventes de disques en France, pour atteindre la 18ème place trois semaines après, le 4 janvier 1986.

Les Mini-star: Les mondes engloutis (1985) (Clip remonté)

Les Mini-star: Les mondes engloutis (L’académie des neuf).

Et ce dernier a par ailleurs adapté il y a deux ans l’un des plus gros tubes de Mini-Star « Les mondes engloutis » (le générique du dessin animé créé par Nina Wolmark, diffusé pour la première fois en 1985 sur Antenne 2 dans l’émission « Récré A2 ») en « L’hymne de la vie », au message engagé et écologique (premier single issu du nouvel album des KUNG « Kids United Nouvelle Génération » disponible depuis le 1er novembre 2019). Une bonne idée pour les enfants d’aujourd’hui certes, mais qu’en pensent les quadras des années 2010 bercés par « Les mondes engloutis » ?

Exit le Shagma, Arkadia, Spartakus, Bob et Rebecca ! Sacrilège ?

Infos complémentaires:

Le groupe Mini-Star a été créé sur une idée de Richard Joffo et de Chantal Richard (Sloane). Cette dernière a écrit la chanson « Danse autour de la Terre » et a proposé à Michel Fugain de la faire interpréter par un groupe d’enfants qui aurait été une espèce de mini-Bande à Basile. Seulement le projet ne s’est pas concrétisé, c’est alors que sont nés les Mini-Star.

Mais que deviennent-ils ?

« Nous sommes quatre à être restés dans le milieu de la musique, les trois garçons (ndlr : Norbert devenu Kamaleon, Greg devenu Gregg Julienne, et Yvon devenu Sylka) et moi, Alicia a été comédienne, travaille dans la communication et est maman, quant à Cathy, que j’ai croisée il y a quelques années alors que je paradais au Festival d’Avignon, elle est psychologue et mère de famille » confie Maryline Guirron (devenue Chrysopée) au site Parisienne Life. « Je ne regrette pas car je me suis battue pour faire partie de cette aventure Mini-Star, j’étais vraiment motivée. Il y a eu plein de côtés positifs même si j’ai moins aimé ce qui avait trait à la notoriété. Je me souviens quand je suis allée à l’école le lundi qui a suivi notre première émission chez Patrick Sabatier, j’étais à l’époque en CM2. Je peux dire qu’il y a eu un avant et un après, dans les relations à mes camarades… Et puis il y a eu un décalage avec notre public en grandissant. Nous on vieillissait mais l’âge des fans restait constant. Quand nous sommes devenus ados, nous n’assumions plus de chanter des chansons pour enfants. L’aventure a pris fin au bout de cinq ans et c’était déjà énorme, j’avais 15 ans, j’étais au lycée et j’ai vécu une « phase de décontamination » , fini la notoriété et les agendas remplis ».

Le saviez vous ?

Pour le générique français des « Les mondes engloutis » (dont la rappeuse Keny Arkana tire son nom de scène d’un des personnages de la série), les producteurs firent d’abord appel à Didier Barbelivien et Haim Saban, mais les essais ne furent pas concluants. Toutes les musiques et chansons de cette série furent finalement composées par Vladimir Cosma (La boum, Le grand Blond avec une chaussure noire, Les aventures de Rabbi Jacob). Pour interpréter « Les mondes engloutis » , les producteurs avaient d’abord pensé à Herbert Léonard et à Annick Thoumazeau qui avaient alors la côte, mais le label Carrère leur conseilla le groupe Mini-Star. Le choix fut concluant, les producteurs trouvant que les voix des enfants collaient parfaitement aux paroles écrites avec Roger Dumas.

En 2012, le groupe polonais de power metal symphonique Pathfinder publie sur leur album « Fifth Element« , le titre « Spartakus And The Sun Beneath The Sea » , une reprise en anglais du générique du dessin animé.

Une version officielle en français existe également et que voici.

Laisser un commentaire