Des soldats israéliens filment leur chorégraphie en Cisjordanie

Après les soldats américains entrain de refaire le clip Téléphone de Lady Gaga, se sont maintenant les soldats israéliens qui se sont amusés à se filmer en train de danser pendant leur service dans une rue déserte d’Hébron, en Cisjordanie. La vidéo potache, qui circule désormais sur Internet, pourrait leur attirer des ennuis vis-à-vis de leur hiérarchie.

Les télévisions israéliennes ont montré lundi sur leurs antennes les images d’un groupe de six soldats en armes et en uniforme transformant une patrouille de routine en chorégraphie loufoque, sur le morceau « Tik Tok » de la chanteuse américaine Ke$ha.

« Ce soir, je vais me battre, jusqu’au lever du jour… Tic tac fait l’horloge, mais la fête ne s’arrête pas », dit le refrain de la chanson.

La courte vidéo a d’abord fait son apparition sur le site YouTube, sous le titre « Battalion 50 Rock the Hebron Casbah », mais l’originale a disparu lundi, apparemment retirée par le soldat qui l’avait mise en ligne. D’autres utilisateurs l’ont fait réapparaître, notamment une copie publiée sous le titre « It’s easy to laugh at the occupation when you’re the oppressor (and a douchebag) » (soit « il est facile de s’amuser de l’occupation quand on est l’oppresseur (et un con) »), déjà visionnée plus de 950.000 fois depuis lundi.

D’après la BBC, comme aucun mal n’a été fait au cours de cette farce idiote, l’armée pourrait ne prendre aucune sanction disciplinaire à l’encontre des soldats impliqués.

Laisser un commentaire