Des pirates s’infiltrent dans 300 groupes sur Facebook

Facebook_-_Pirates_300_groupes.jpg

Des pirates informatiques ont pris le contrôle de près de 300 groupes communautaires sur le populaire site de socialisation Facebook, dans le but de démontrer à quel point les données personnelles sont vulnérables sur internet. Le groupe baptisé CYI, Control Your Info (Contrôlez vos informations), a revendiqué mardi avoir réussi à infiltrer 289 groupes communautaires sur Facebook, assurant qu’il était très simple de déjouer les protections du site concernant l’administration de ces groupes de discussions.

« C’est juste un exemple qui montre vraiment les vulnérabilités des sites de socialisation », indique le groupe, assurant que ses motivations étaient honnêtes et à but éducatives.

Les groupes de Facebook, sont des lieux de discussions thématiques que les adeptes du site de socialisation peuvent rejoindre pour discuter avec d’autres gens qui partagent leurs intérêts particuliers. Selon CYI, ces groupes « ont un défaut majeur », car « si l’administrateur d’un groupe s’en va, n’importe qui peut s’inscrire en tant que nouvel administrateur ». Les membres de CYI affirment qu’après avoir obtenu le statut d’administrateur, il est facile de faire n’importe quelle modification, notamment sur les photos ou les paramètres du groupe. CYI a envoyé des messages aux groupes infiltrés pour les avertir qu’ils avaient été « détournés », et a promis de leur rendre leur apparence initiale après avoir été entendu sur le sujet.

« Notre objectif principal est d’attirer l’attention sur les questions liées à la vie privée sur internet », indiquent ces cyber militants. « Certaines personnes ont même perdu leur emploi à cause de contenus sur Facebook. Nous voulions faire quelque chose sur ce sujet », ajoutent-ils.

Laisser un commentaire