Une bien étrange « invit » #01

Pour aujourd’hui, je vais vous raconter quelque chose d’assez cocasse (et même tellement improbable qu’on sais direct qu’il y a un truc chelou derrière) qui a commencé mercredi par une invitation à discuter sur Messenger d’une certaine Mélanie sortant de nulle part dont je voie la notification une fois levé.

J’envoie donc à 12h 48min un message à cette Mélanie pour lui demander tout naturellement qui elle est et comment elle m’a trouvé.

La première chose que je me dit alors, c’est « Qu’es-ce que c’est encore que ça ? » lol.

Au départ, le Jemappes sans « S » à la fin je me dit que c’est déjà gros comme faute, ensuite le plus si « infinité » c’est le genre de faute typique des brouteurs ivoiriens.

En suite en allant sur son profil je voie ceci dans les photos.

Photos de couverture, la rien de bien suspect, pareil pour la troisième photo qui a bien été faite à Mons, et je me dit que ça peux très bien être un ami à elle ou éventuellement un de ses ex).

Ensuite je vais voir les photos de profil, la ça me conforte dans un premier temps déjà un peu plus dans la théorie du brouteur (mais ça va pas durer), la photo de droite est bien faite à Mons, c’est en face de l’école Athenée royale donc tous reste logique, mais la photo du black en profil ça fait vraiment bizarre le truc, en plus du « infinité » qui était dans le message bien racoleur laissant entendre qu’elle pourrai sortir avec moi (si infinité)

Quelques secondes après réflexion la théorie du brouteur s’effondre, je vérifie mon profil et il n’aurai jamais pu savoir que j’étais bien de Jemappes vu que l’info est privée, ensuite comment aurait t’il pu savoir que j’ai un « style » ? aucun moyen pour lui de le savoir vu que mes photos ne sont pas privée, dernière chose mon nom de famille comment il l’a eut ? il aurai pu choisir mon profil par hasard mais c’est info la il aurai pas pu les deviner.

Je répond donc ceci à cette Mélanie.

Merci pour ta réponse, c’est très flatteur mais pas sur que ça soit suffisant pour me donner envie de faire connaissance avec un(e) parfait(e) inconnue car il faudrait pas oublier qu’on est sur le net, tu peux être n’importe qui, aussi bien qui tu es, qu’une personne qui a envie de se foutre de ma gueule, pour le « voir plus si affinité » tu m’en voudra pas mais c’est un peu prématuré, alors que ni toi ni moi ne sachons qui est l’autre.

Au vu de ta photo, tu ne me dit absolument rien (enfin si c’est bien toi sur la photo).

Peux tu me dire comment tu m’as trouvé ? parce que « je me suis renseigné », c’est vaste comme réponse, tu peux être un peu plus précis(e) ? et me dire de quel façon tu m’as trouvé et que tu as su que la personne que tu aurais croisé dans JemappeS (il y a un « S » au bout au fait), était bien moi ?

Au vu d’une de tes photos t’as l’air de bien être de la régions vu qu’elle a été faite en face de l’athénée de Mons près de la gare, mais bon, ça ne me dit toujours pas comment tu m’as trouvé.

J’attends donc un peu plus de précision sur tout cela, en attendant qui que tu soit, bonne fin de journée à toi.

Personnellement elle aurai très bien pu me croiser dans la rue, c’est tout à fait possible, mais dans ce cas pourquoi ne pas être venue me parle à ce moment la ? lol

Quelle trouve quelqu’un qui sais qui je suis, je suis d’accord, il y a plein de gens qui me connaissent, ou elle peux juste avoir dit qu’elle avait croisé un mec habillé en femme avec des gros seins pour qu’on sache direct que c’est moi qu’elle a vu.

La ou ça deviens moins logique c’est que beaucoup de monde savent que je m’appelle Johnny (John pour certain), mais aucun ne connais mon nom de famille, donc c’est impossible qu’elle m’ai trouvé autrement qu’avec une personne qui me connais et non pas une personne qui sais qui je suis (me connaitre et savoir qui je suis c’est pas la même chose).

Le lendemain (jeudi) je reçois se réponse à 18h 14min et que voici.

La je ne lui dit pas mais honnêtement à ce moment la je me dit qu’on nage en plein délire, lol.

Je lui répond alors ce ci (en faisant genre que je crois toujours à cette histoire de brouteur ivoirien).

Très bonne idée le plan B, ça laisse rêver et c’est plein de promesse, quoi que j’y crois pas un instant, lol, au moins ça me montrera que t’es pas un brouteur ivoirien, un crétin qui essaie de se foutre de ma gueule, lol et que t’existes vraiment, en espérant ne pas te « plan T » avec ton « plan B  » car je suis pas branché « plan Q ».

Quoi qu’il en soit, tu m’as bien fait rire, bonne soirée à toi qui que tu sois.

La seule fois de ma vie ou on m’a fait un coup pareil c’était il y a trois ans juste à coté du blog ou j’habite, j’étais en train de discuter avec deux filles qui habite dans un autre bloc su quartier quand une troisième (qui s’appelle Françoise) qui arrive du bout de ma rue (que je ne connaissait pas et que je n’avais jamais vu de ma vie) et nous demande si un de nous à du feux (moi j’en avais pas vu que je fume pas).

C’est alors qu’une des filles lui refile du feu et de la Françoise à son attention attirer sur moi et viens me parler (j’étais habillé avec une jupe en Jeans, des bottes qui arrivait un peu en dessous des genoux et un top blanc), elle me dit qu’elle est lesbienne, qu’elle a une copine et qu’elle est fidèle, jusque la rien d’exceptionnel.

La ou ça a commencé a prendre une autre tournure, c’est quand elle à commencé a me regarder, soulever mon top et me lécher les tétons (j’ai pas fait grand chose pour l’en empêcher non plus) suite elle se rapproche sa bouche de la mienne (moi tout naïf je me dit qu’elle va juste me faire un bisou sur la bouche pour être gentille) jusqu’au moment ou je me rend compte qu’elle sort sa langue et m’embrasse langoureusement.

Ce jour la j’ai très bien compris qu’elle était lesbiennes, en couple et fidèle, lol, bon enfin un truc pareil ça ne m’est arrivé qu’une fois dans ma vie, ce jour la et la fameuse Mélanie, j’en crois pas un mot de ses bobards, lol.

Actuellement je suis en train d’écrire cet article et nous sommes le 02 aout 2021 à 02h 24min et pour quelqu’un qui voulais me connaitre et plus si « infinité » voici ou en est mon message, lol.

Elle est pas pressée de me connaitre quand même, depuis trois jours elle n’a même pas lu mon message, lol

A suivre…

Douce charité

La série The Rookie (les épisodes du jour) viens de se terminer et alors que j’étais en train de zapper, je suis tombée sur le film Sweet Charity de 1969 que je n’ai jamais vu et qui passais sur une chaine anglaise.

C’est ainsi qu’à un moment alors que j’avais laissé tourner le film à la télé sans vraiment regarder, j’ai mon attention attirée par un air que je trouvais vraiment pas mal, je tourne alors les yeux vers l’écran et j’ai trouvé ça vraiment bien fait, aussi bien la musique, que la mise en scène, la chorégraphie ou encore les coiffures, j’ai vraiment apprécié, je ne sais pas si ça sera votre cas, mais j’ai quand même voulu l’enregistrer afin de partager cet extrait « The Aloof » avec vous.

Afin de faire complet, je vous ai aussi enregistré la séquence complète composée des trois morceaux suivant « The Aloof » , « The Heavyweight » et « The Big Finish » .

Journée internationale de l’amitié

En cette Journée internationale de l’amitié, une cette version du très connu Big Bisou de Carlos sortie de mes archives et enregistrée le 01 janvier 1977.

Vous l’aurez compris, je vous propose à tous en ce jour de danser le Big Bisou. 😀

Rien ne dure, tout fini par s’arrêter un jour ou l’autre #07

Nous somme maintenant le dimanche 18 juillet, Sylvie me propose de venir me chercher pour qu’on aille à Mons, une fois la bas on s’arrête au bar d’un des hôtels en face de la gare afin d’aller boire un verre et attendre Fabien qui doit arriver.

Une fois qu’il est arrivé on reprend un verre (moi un coca comme d’habitude), une bonne demi heure après on sort de l’hôtel pour se diriger vers la grand place de Mons pour aller manger quelque chose, alors que je m’attendais à aller au Mac Do, et bien non, Sylvie nous invite Fabian et moi à manger à la terrasse d’une taverne restaurant se trouvant sur la grand place.

Une fois arrivé et installé nous passons commande, histoire de changer d’un coca Fabian me propose de prendre un apéritif maison, c’était vraiment très bon.

Par contre ce qu’il c’était abstenu de me dire c’est que le truc était alcoolisé (rien de grave mais ça surprend quand on s’attend à boire une sorte de jus d’orange).

Une petite 20aines de minutes après, nos commande arrivent et chose amusante, en m’apportant mon plat le serveur me dit « Voilà madame », ça nous a tous fait rire sur le moment, mais je l’ai remercier pour la délicatesse qu’il a eu. ^^

Je ne sais plus comment s’appelle ce que Sylvie à pris, Fabian lui avait pris un truc au saumon (je lui ai bien dit qu’il à pas intérêt à m’embrasser avant d’avoir été se désinfecter la bouche après avoir mangé).

Quand à moi, j’ai prix des pennes carbonara qui était vraiment très bonne, sérieux j’avais jamais mangé ça de ma vie et j’ai vraiment bien aimé.

Sylvie me dit de pas hésiter à demander du parmesant en plus, ce que je m’empresse de faire et ce fut une très bonne idée, c’était encore meilleur.

Ca c’est moi en train de faire la connerie d’essayer les lunettes de Fabian qui ne donne pas du tout le même charme sur moi que sur lui. :-/

Une fois le repa terminé, Fabian propose qu’on aille danser sur la grand place vu qu’il y avait une animation, on s’en va tous danser (enfin surtout eux deux) pendant que moi j’ai préféré rester sur le coté plutôt que d’aller me ridiculiser sur le dance floor (ils avaient tellement le move que j’ai jamais réussi à faire une photo de nous trois pendant qu’ils étaient en train de danser).

On est resté la une bonne heure pour ensuite aller dans un endroit un peu plus calme ou il y avait aussi de la musique, Sylvie était en train de discuter avec des copines à elle, me présentait à tout le monde pendant Fabian était sortir pour fumer, ensuite après les présentations faite, je sort rejoindre Fabian et pendant qu’on été en train de s’embrasser, voilà Sylvie qui arrivent en courant, me prend par la main et m’embarque avec elle aussi en courant, je me demande pourquoi et c’est à ce moment la qu’elle m’emmène sur la dance floor et m’enlace pour qu’on danse un slow à deux et en profite pour me glisser à l’oreille que le week-end suivant elle comptait le passer qu’avec moi (enfin pas tout à fait) et qu’elle allait faire venir deux de ses copines russes (Tatiana et Héléna).

Nous somme maintenant le mardi 20 juillet, je repense a ces derrières semaines et le changement qu’il y a eu dans ma vie depuis que j’ai rencontré Sylvie, j’ai rencontré des gens super que je n’aurai sans doute jamais connu, découvert des endroits ou je n’aurai probablement jamais été, j’ai passé des moments génial avec des personnes des plus intéressante.

Mais il y à un hic, vous allez peut-être me prendre pour un con, un imbécile ou que sais-je d’autres, mais plus j’y pense et plus je me dit que c’est pas une vie pour moi, aussi chouette c’était, je suis pas comme ça, je suis pas un grand sorteur, je suis quelqu’un qui à pas besoin d’être toujours entouré de monde, je sais gérer la solitude et même si à un moment je me suis retrouvé avec trois femmes et un mec dans un lit, si j’étais tous surpris de me dire que j’ai un mec, et bien c’est pas une vie pour moi, c’est pas moi ça, c’était sympa ces quelques semaines, mais je voie pas continuer comme ça encore et encore, c’est un monde qui est pas le miens et j’ai rien à y faire et même si j’ai eu aucun mal à trouver ma place et à me faire accepté et apprécier de tous (je parle pas d’aimer car on sais jamais si les gens, les autres vous aiment vraiment), c’est pas le genre de vie qui pourrai qui est fait pour moi.

J’aime les choses simples, les gens simples, j’ai pas besoin d’avoir des gens bourré de fric autour de moi, qui dépense sans compter, ni même avoir plusieurs nanas ou mecs dans mon lit qui sont la que pour moi, Sylvie ainsi que tous les autres on été une chouette rencontre mais je pense pas que ça aurai fonctionné sur la durée cette vie pour moi.

Et aussi stupide que cela puisse paraître, aussi con qu’on pourra me prendre, j’ai décidé d’arrêter la, je leur ai bien expliqué le pourquoi du comment, personne ne l’a mal pris, mais bon je préfère être honnête avec tous le monde, j’ai pas envie de rester dans une vie qui me conviens pas juste parce que les gens sont sympa, m’apprécie, qu’on me paie tout, ou quoi, je suis pas comme ça à profiter des gens même si je sais qu’ils faisaient cela de bon coeur dans même penser que j’aurai pu en profiter.

Maintenant vous pourrez penser que je suis vraiment stupide d’avoir dit au revoir à tout ça mais c’est pas grave, j’ai supprimé tout le monde de Facebook afin d e couper les ponts avec tous le monde et personne ne sais me recontacter vu qu’ils n’ont ni mon adresse, ni mon mail, ni même mon numéro de gsm.

Voilà comment se termine cette incroyable histoire.

Fin.

Et les jeux vidéo dans tout ça ?

Info: A la base je n’avais pas prévu de faire cet article mais vu qu’en soirée j’ai reçu une remarque d’un lecteur et j’ai du improviser. ^^

Cher lecteur quelque peu déçu de la tournure que prend ce blog.

Je te remercie d’avoir eu la présence d’esprit de me recadrer et me remettre dans le droit chemin en me rappelant que ce blog n’est pas un blog ou l’on montre des femmes à moitié nue, ou l’on parle de prostitution, mais bel et bien un blog de jeux vidéos.

Merci encore à toi, j’ai bien failli perdre un lecteur assidu, pour te remercier et afin de te montrer ma bonne fois, je reviens aux fondamentaux qui sont les jeux vidéo. 😀

J’espère que cette photo pourra te rassurer, je tiens vraiment à te montrer que ton message a bien été entendu. 😀

Ps: Excuse moi pour mon manque de sérieux et de professionnalisme mais j’ai oublié d’allumer les manettes pour la photo et sacrilège, je viens de voir que dans mon empressement le sujet présent sur la dite photo est très mal cadré.

Pps: Aucune poitrine de femme à moitié nue n’a été utilisée pour cette photo. ^^