Woody, ça marche, tu voooolles

Vu qu’une fois de plus j’arrive pas à dormir, je me suis dit de partager quelques un de les souvenir avec vous, et vous faire entrer dans un partie de mon enfance, et de ce que j’aimais quand j’étais plus petit et cela bien avant mon blog, les gsm, et bien avant qu’on puisse imaginer qu’une chose tel qu’Internet puisse exister.

Je vais commencer par le film Condorman que j’ai toujours rêve de voir au cinéma mais que je n’ai malheureusement vu que plus tard en cassette vidéo, et dont voici pour commencer l’affiche qui était accrochée au dessus de mon lit et que j’avais eut à l’époque dans Le journal de Mickey, à l’époque je devais avoir un truc genre 9-10ans quand il est sorti.

C’est en fait l’histoire de Woody, un dessinateur américain qui travaille à Paris où il imagine les aventures du super-héros Condorman, non sans s’assurer auparavant que les exploits de son personnage sont réalistes. Il n’hésite ainsi pas à se jeter du haut de la Tour Eiffel avec le costume de Condorman avant de finir son vol dans la Seine.

Mais lorsque son ami Harry, qui travaille pour la CIA, doit engager un civil américain pour livrer des documents à Istanbul, il fait appel à Woody. Celui-ci accepte et accomplit sa mission en se faisant passer pour un agent secret opérant sous le nom de « Condorman ». Il fait à cette occasion la connaissance de la belle Natalia, une espionne russe, qui révèle bientôt l’existence de Condorman au KGB.

De retour à Paris, Woody est chargé d’une nouvelle mission: aider un agent russe à passer à l’Ouest. Il refuse d’abord, par crainte du danger, avant de se raviser lorsqu’il apprend que l’agent n’est autre que Natalia.

Voici l’extrait par le quel j’ai connu le film, et c’est en voyant ça que j’ai eu envie de le voir.

 

Voici aussi deux vidéos en bonus avec pour commencer le générique de début que je trouve vraiment pas mal et très bien fait (surtout pour l’époque, quoi qu’il n’aurai pas à rougir maintenant).

 

La vidéo suivante est tirée de l’émission Récré A2 ou l’on voie Dorothée présenter un extrait du film.

Laisser un commentaire