Une septuagénaire invente une agression pour avoir un portable neuf

Une_septuagenaire_invente_une_agression.jpg

Une septuagénaire a inventé une agression et le vol de son téléphone portable à Niort pour bénéficier gratuitement d’un nouveau téléphone de son opérateur, a-t-on appris vendredi de source policière.

La femme sera convoquée devant le délégué du procureur de la République de Niort. Elle encourt six mois de prison et 7.500 euros d’amende.

La septuagénaire s’est présentée le 10 novembre au commissariat pour porter plainte expliquant qu’elle venait d’être agressée par un inconnu qui l’a plaquée contre un mur et lui a volé son téléphone alors qu’elle l’utilisait.

Depuis plusieurs mois, le commissariat enregistre de plus en plus de plaintes de personnes affirmant avoir été victime d’un vol de leur portable avec violence. Certaines sont réelles, d’autres suspectes et incitent les policiers à pousser un peu plus en avant leurs investigations.

Intrigué par cette plainte, constatant que la septuagénaire ne souffrait d’aucune contusion ni hématome, les policiers ont appelé l’opérateur qui leur a indiqué que la puce téléphonique du portable de la plaignante était hors service deux jours avant la prétendue agression.

Convoquée au commissariat, la septuagénaire a tout d’abord confirmé ses déclarations avant de reconnaître qu’elle avait menti.

Laisser un commentaire