Une lettre met 220 ans avant d’arriver à destination

Une lettre envoyée par l’administration sous la Révolution française à une commune du sud-ouest de la France et réceptionnée dans une autre au nom similaire, va finalement arriver à destination au bout de 220 ans.

Courrier_01.jpg

Cette missive arrivera en grande pompe de la commune de Saïx (3.400 habitants) dans le département du Tarn à celle de Seix (800 habitants) plus au sud, en Ariège, près de la frontière avec l’Espagne.

C’est un stagiaire à la mairie de Saïx qui, en rangeant les archives municipales, avait découvert le courrier historique.

La lettre, postée à Paris, n’apportait pas une bonne nouvelle à la commune de Seix puisqu’elle lui annonçait le refus de l’administration d’accéder à sa demande de devenir chef-lieu de canton, c’est-à-dire commune principale de cette subdivision du département.

Le 5 juin, les élus de Saïx iront solennellement porter la missive à leurs homologues de Seix.

A l’occasion de la remise de la lettre, la Poste a imprimé une enveloppe spéciale, tirée à 5.500 exemplaires et portant l’inscription: De Saïx à Seix: deux siècles, deux communes, une lettre égarée les relie.

Laisser un commentaire