Un « gang de bimbos » détournait des dizaines de véhicules

Gang_bimbo_01__10-11-2009_.jpg

Gang_bimbo_02__10-11-2009_.jpg

Deux personnes, un homme de 28 ans et une femme de 23 ans, ont été placées vendredi sous mandat d’arrêt et inculpées notamment d’escroquerie et de faux et usage de faux par le juge d’instruction bruxellois Hervé Louveaux, dans le cadre d’un dossier de détournement de véhicules, rapporte mardi le quotidien La Dernière Heure.

Elles sont soupçonnées d’appartenance à une association de malfaiteurs suspectée du détournement de plusieurs dizaines de véhicules mis en vente sur internet.

La bande était active depuis l’été 2007 et opérait en Belgique sur différents arrondissements judiciaires, selon La Dernière Heure. Elle s’intéressait aux véhicules quasi neufs mis en vente par des particuliers sur internet à des prix oscillant entre 20.000 et 30.000 euros.

L’association recrutait des femmes payées 1.500 euros de commission en vue d’appâter les victimes. Elle opérait au départ de la région lilloise et aurait détourné des véhicules notamment à Bruxelles, Liège, Charleroi, Mons, Tournai, Waterloo, Nivelles, Hasselt, Courtrai et Bruges. Les victimes étaient payées au moyen de faux chèques.

Les véhicules volés étaient immatriculés en France et revendus en région parisienne. La bande disposait de cartes d’identité volées en 2002 à l’administration communale de Schaerbeek et des chèques certifiés également volés en Région bruxelloise.

Laisser un commentaire