Flashmob 1 – Lipdub 0

Flashmob et lipdub. Sous ce charabia un peu confus se cachent deux grandes tendances de communication de l’année 2010. Impossible que vous n’ayez pas assisté à ces manifestations qui ont fait fureur sur le net … ou pas.

La multiplication de ces petites vidéos a eu le don d’agacer l’internet mondial, et on a fort à parier que l’une des deux trépassera cette année. Alors laquelle de ces deux tendances perdurera en 2011 ?

Le flash mob victime de son succès ?

Le flashmob, on en à beaucoup entendu parler. Voulant surfer sur les succès de T-Mobile ou du monumental flash mob pour les Black eyed peas, de nombreuses institutions se sont lancé dans ces regroupements éphémères.

Que ce soit pour participer à des manifestations immobiles, chantées ou dansées, des dizaines de groupes se sont créés sur Facebook cherchant vainement à réunir plus de 15 personnes pour un évènement spontané. Sauf que depuis le trépas de Mickael Jackon eh bien les flash mob populaires ne sont plus et laissent la place à des évènements vu et re-revu.

Le lipdub:

Le lip dub est ce qui a permis à des tas d’entreprises de mettre en oeuvre la fibre artistique de chacun. Toute l’équipe est orchestrée par une chorégraphie aux petits oignons visant à mettre en valeur mais pas trop, chaque collaborateur qui aura appris son bout de playback par cœur. Le tout sur une musique populaire.

Les employés s’amusent, l’entreprise communique sur sa bonne santé, et tout est balancé sur le net pour voir cette chaine humaine et musicale faire le tour de la planète.

Sauf que vous avez déjà vu des lipdub qui ont marché vous ? Si oui je veux des noms.

Tous ceux qui veulent changer le monde ou rajeunir l’image de leur entreprise se pressent pour en faire un. Grandes écoles, hôpitaux, partis politiques s’y mettent aussi. Tout le monde veut ses 5 secondes de gloire : « regarde là c’est moi : attends je te le remets ».

Nooooooooooon.

Alors laquelle de ces deux tendances est la moins agaçante ? Laquelle fera encore frémir en 2011 ? Le flashmob. En même temps la réponse était contenue dans le titre !

Pourquoi le flashmob gagne ? Parce qu’il donne toujours la chair de poule quand il est bien fait et suscite toujours le même sentiment « j’aurais bien aimé y être ». Et pourtant il part avec des contraintes que le lipdub n’a pas. Tout d’abord le flashmob doit compter avec la disponibilité des gens. Si 3 jours avant on est drôlement emballé à l’idée d’aller faire une bataille de polochon sur la plus grande place de la ville et bien le jour même, on a un peu la flemme et un programme intéressant à la télé nous scotche sur notre canapé.

Le flashmob vient donc d’un réel investissement là où le lipdub vient surtout d’un ordre de la direction.

Pour finir, petite mention spéciale pour la vidéo virale de la chaine de télévision britannique E4 qui met en scène un flashmob raté.

Flashmob à la maternelle

Voici maintenant une vidéos qui le tour du net avec ce Flashmob à la maternelle fait sourire les internautes. ^^

Tout commence dans la salle de jeux de la maternelle. La musique retentit et une adorable fillette se met à danser. L’air de rien, la petite lance une chorégraphie qu’une femme puis deux et ensuite deux hommes suivent à leur tour. Petit à petit, le « spectacle »prend de l’ampleur et tout le monde se met à danser en suivant l’enfant qui continue de plus belle.

Pour sa nouvelle campagne, Samsung a tapé en plein dans le mille. La marque coréenne a fait le buzz, la vidéo se propage sur la toile.

It’s a share a world dance moment

Pour cette vidéos c’est une vidéos dont Leedee m’avais parlé et qui était passée à la finale de l’Eurovision cette année et que j’ai loupée et qui en fait est un Flash Mod à travers toute la planète, sur font de Madcom, pour ceux qui comme moi l’aurai raté ce jour la ca vaux vraiment la peine d’être vu.

 

Flashmob contre le racisme à Charleroi

Comme je vous l’ai expliqué juste avant, c’est suite à ce commentaire que j’ai décidé d’aller à Charleroi aujourd’hui afin d’assister au Flashmob prévu (qui à commencé avec une heure de retard) et me voici ici entrain de faire ma petite présentation (à ma façon bien sur) de l’évènement et des lieux pour vous cher lecteur le temps que cela commence enfin.

Voilà c’est parti, la première partie du flashmob se passe sur font d’un remix d’une musique étrangère orientale.

La seconde partie plus courte mais plus intéressante et bien plus dynamique à mon gout était sur Black or white, de Michael Jackson.

Par principe un flashmob est la pour créé une surprise générale, le petit problème ici est que la discrétion devait pas trop être leur fort, car j’ai pas retrouvé ce coté « surprise » comme à Alost et encore moins comme à la gare d’Anvers, quoi qu’il en soit ce fut quand même sympathique.

Ps: Vous pouvez aussi retrouver les photos que j’ai faite de la journée avant, pendant et après le flashmob et envoyée en direct sur mon autre blog à cette adresse depuis mon gsm.

Pps: Voici un petit message que l’organisateur as demandé pour que je le rajoute afin de nous donner quelques précisions c’était le 1er flash mob de Charleroi contre le racisme et qu’il était organisé par les asbl: Soleil Levant et la main dans la main en collaboration avec les écoles de danse Hoz-a et Saly et le Patro de Courcelles.

Flashmob de Saint-Valentin à l’aéroport de Charleroi

Flashmob_de_Saint-Valentin_a_l__aeroport_de_Charleroi.jpg

Les voyageurs et le personnel de l’aéroport de Charleroi se sont prêtés au jeu de la flashmob, à l’occasion de la Saint-Valentin, s’associant aux danseurs de l’école 2MAD, pour une chorégraphie sur le bien choisi Love Is In The Air, fameux hit des années ’70, et un remix de There Must Be An Angel (Playing With My Heart), d’Eurythmics. Posté dimanche sur le site de partage de vidéos YouTube, le clip a déjà été visionné plus de 12.000 fois.