Des séries en séries (004) – Spiderman (1967)

Aujourd’hui nous allons parler d’une séries qui me tien à coeur car ce fut (et c’est toujours) ma série animée préférée Spiderman (1967) cette série est composée de 44 épisodes et fut diffusée pour la première fois le 26 février 1977 sur TF1.

Spiderman__1967_.jpg

Synopsis:

Mordu par une araignée radio-active, le jeune Peter Parker hérite de formidables pouvoirs. Capable d’adhérer aux murs, pourvu d’une agilité stupéfiante et doté d’une force bien superieure à la moyenne, il met ses facultés au service de la justice en combattant le crime sous le masque de l’Araignée.

Pris pour cible par le patron du journal Daily Bugle, Jonah Jameson, (qui voit en lui un danger pour la société) l’Araignée mène une vie aventureuse et affronte des ennemis plus dangereux les uns que les autres. Il garde son identité secrète, afin de ne pas causer un choc à sa chère Tante May, malade et affaiblie par l’âge.

Commentaires:

L’Araignée, l’Araignée
Est un être bien singulier
Dans sa toile, il attend
D’attraper les brigands
En garde ! Car l’Araignée est là!

Qui n’a pas chanté ce générique immortel et suivi dans la mémorable émission « Croque Vacances », les aventures de l’homme araignée, avec cette toute première adaptation animée (créée dans les années 60) du célèbre comic book américain ?

Cette série, très marquée par son époque, se divise en 3 saisons. La première est une adaptation des fameux premiers épisodes de la BD, et Spider-man affronte aussi bien des ennemis connus comme Docteur Octopus, le Scorpion ou le Lutin Vert (the Green Goblin) que des personnages hauts en couleurs créés pour l’occasion à l’instar de Parafino et ses créatures de cire, le docteur Magnéto ou le fantôme de la cinquième avenue !

Les saisons suivantes, sous un écran titre différent, opposent l’Araignée à des ennemis totalement inédits à la BD (à quelques exceptions) et dans des histoires souvent surréalistes (des savants fous, des monstres, des extraterrestres ou même un bonhomme de neige !). Le graphisme change sommairement, les décors y sont plus psychédéliques et l’ambiance très « pop ». La ville devient également plus lugubre et sombre, avec des cieux souvent rouges ou verts…

La série est au final très politiquement correcte, et le « gentil » Araignée triomphe toujours des méchants supervilains qui aimeraient bien dominer toute la ville ! La version française est en réalité une version canadienne (et dans la première saison, Peter Parker devient Pierre Parker, tout comme Jonah Jameson devient Jonathan Jameson !).

Enfin, il est à noter que les épisodes, dans Croque Vacances, ont été diffusés dans le désordre et de façon quelque peu anarchique…

Concernant le fameux générique, on notera que le chanteur Noam (Goldorak, Popples, les Quatre Fantastiques…) avait interprété une chanson similaire à celle qu’on connait, dont les paroles et le rythme étaient tout de même différents. Ce titre ne servit pas de générique en France, mais il fut tout de même disponible en 45 et 33 T dans le commerce.

Pour la petite histoire, Spider-man nait en 1962, dans le dernier numéro de Amazing Fantasy, sur volonté de Stan Lee alors que Marvel ne croit pas du tout au personnage (les araignées seraient trop effrayantes pour les enfants pour en faire un héros de comics !) Le succès est tel que Spidey aura sa propre revue très rapidement. En France, il a fait les beaux jours des éditions Lug, sous le nom de l’araignée (ou l’homme araignée) dans de nombreuses revues comme Strange, Spidey ou Nova. Il reprend définitivement son nom de Spider-man lorsque Marvel France reprend les droits des BD en 1997.

Bonus:

Je vous met en bonus, le générique en version originale.

Guide des épisodes:

01. Le pouvoir du docteur Octopus
02. L’Araignée au dessous de zéro
03. Dans le domaine des caimans
04. Electro, l’étincelle humaine
05. La menace de Mysterio
06. Le défi du vautour
07. Capturé par Jonathan Jameson
08. Ne marchez jamais sur un scorpion
09. Les sables du crime
10. Diète destructive
11. L’heure de l’enchantement
12. Electro s’enfuit
13. La menace de Parafino
14. La corne du rhinocéros
15. L’idole avec un seul oeil
16. Le fantôme de la 5eme avenue
17. La revanche du docteur Magnéto
18. Le sinistre premier ministre
19. La nuit des vilains
20. Voici des problèmes
21. L’Araignée rencontre le docteur Personne
22. Le fakir fantastique
23. Le retour du hollandais volant
24. Représentation d’adieu
25. Le rhinocéros en or
26. Les plans secrets
27. La mouche et l’Araignée
28. Le glissant docteur Pétrolum
29. Le vautour s’y plie
30. Les ombres de la terreur
31. Le triomphe du terrible docteur Octopus
32. Le magicien malicieux
33. La fontaine de la terreur
34. Le violoniste fou
35. Pour avoir l’araignée
36. Double identité
37. Le scorpion s’évade
38. Les imposteurs
39. L’origine de l’Araignée
40. Le roi épinglé
41. Bougeotte Ville
42. Criminels dans les nuages
43. La menace du fond de la Terre
44. La poussière du diamant
45. L’Araignée contre les hommes taupes
46. Le fantôme des profondeurs du temps
47. Le sorcier diabolique
48. La créature grimpante
49. Pardo présente
50. La ville en or sur les nuages
51. Neptune, la capsule spatiale
52. A la maison
53. Blotto attaque la ville
54. Le fracas du tonnerre
55. Le casque astral
56. L’araignée au frais
57. Enfermer une araignée
58. La chose ailée
59. Les reptiles de Connors
60. Le bonhomme de neige
61. L’Araignée contre Desperado
62. Maître du ciel
63. Lavage de cerveau
64. Le professeur Prétoresse
65. L’invisible docteur
66. Les bijoux
67. La naissance du micro-homme
68. Le chevalier
69. Le diabolique docteur Bumpty
70. Venu de nulle part
71. Les rayons maléfiques
72. Rhino
73. La folie de Mysterio
74. L’Araignée et les extraterrestres
75. Les esclaves
76. De retour vers la Terre
77. Voyage vers le futur

Des séries en séries (003) – Bravestarr

Aujourd’hui nous allons parler de la séries Bravestarr composée de 65 épisodes diffusée pour la première fois le 05 septembre 1987 sur Canal+

Bravestarr.jpg

Synopsis:

Sur la lointaine planète « Nouveau Texas », la découverte du minerai précieux Kerium attire toutes sortes de bandits…

Dans ce far west du futur, un seul homme est capable de faire régner la loi : le marshall Bravestarr. Possédant des facultés surhumaines grâce à son mentor le vieux Shaman (la force de l’ours, la vitesse du puma, l’oeil du faucon et l’oreille du loup), il accomplit sa mission avec ses fidèles alliés, le barman Moustachu (Handle Bar), le juge JB, son adjoint Fuzz et surtout, le cheval 30/30 qui peut se transformer en humanoïde.

Shaman a prévenu Bravestarr que Stampede, l’esprit démoniaque qui a volé une partie de ses pouvoirs ancestraux, a métamorphosé un vieux mineur en son serviteur démoniaque : Tex Hex, le pire bandit qui soit, alors que ce dernier allait trouver la mort dans le crash de son vaisseau rempli de Kerium…

Tex Hex et sa bande, restés impunis à ce jour, deviennent ainsi les hors-la-loi contre lesquels Bravestarr et ses alliés devront lutter sans cesse pour que la justice revienne à nouveau un jour sur le Nouveau Texas.

Commentaires:

C’est en 1986 que Filmation (créateur des Maîtres de l’univers, She-Ra, les Croque Monstres, Sport Billy…) donne naissance à un concept qui lui tenait à coeur depuis quelques temps avec Bravestarr.

Toute une gamme de jouets particulièrement belle est alors commandée à Mattel (alors que bien souvent le dessin animé est produit après les jouets, pour en assurer la promotion) mais celle-ci ne rencontrera hélas pas son public… Ni les jouets, ni le dessin animé ne seront un succès : la série ne durera qu’une saison, et les jouets ne connaitront en tout et pour tout qu’une seule année d’existence (les nouveaux modèles prévus ne resteront qu’à l’état de prototype).

On retrouve dans Bravestarr des éléments types des dessins animés Filmation et on sent clairement l’inspiration de leur grand triomphe, « les maîtres de l’univers »… : un côté moralisateur prononcé, des méchants couards et hauts en couleur, un magicien protecteur, une monture transformable, un héros aux grandes valeurs morales, une forteresse imprenable …etc.

A noter l’existence d’un film, inédit en Europe, intitulé « Bravestarr the legend », qui retrace les origines des personnages principaux (une sorte de « premier grand épisode » finalement). Paru en 1988 aux USA, il sera un échec mais reste aujourd’hui considéré comme l’une des toutes meilleures productions de Filmation.

Plus généralement, de nos jours, Bravestarr reste une série sympathique un peu oubliée, qui cache pourtant certaines qualités et est pourvue d’épisodes particulièrement intéressants…

Lorsqu’elle arrive en Europe c’est en France sur Canal +, la série passe le samedi vers 12h30, de façon isolée, mais était aussi proposée le mercredi matin au sein de l’émission Cabou Cadin à la même époque.

Bonus:

En plus du générique je vous ai ressorti de mes archives, ces trois pubs tv pour les figurines de la séries.


Pub TV – Version 10 sec


Pub TV – Version 22 sec


Pub TV – Version 33 sec

Guide des épisodes:

01. Musique au Nouveau Texas
02. La nuit du Bronco-Tank
03. La force de l’Ours
04. Le zoo de l’espace
05. Le grand frère
06. La fièvre du kerium
07. La capture du 123
08. Sans tambour, ni trompette
09. Duel à l’ombre
10. Bravestarr et la loi
11. L’oeil du témoin
12. L’île volante
13. Un jouet dangereux
14. Témoignage
15. Le pendentif
16. Sherlock Holmes au 23eme siècle (1)
17. Sherlock Holmes au 23eme siècle (2)
18. Comme on se retrouve
19. Thoren le traficant d’esclaves
20. Mets-toi à sa place
21. Skuzz et Fuzz
22. Qui suis-je?
23. La loi c’est la loi
24. Les témoins
25. Entre de mauvaises mains
26. Le bon, la brute et le maladroit
27. L’enfant sauvage
28. Jeremiah et le peuple de la prairie
29. Le héros méconnu
30. L’expérience de l’age
31. L’otage
32. La planète folle
33. Un mauvais accord
34. La montagne perdue
35. Des amis de poids
36. Le bouclier magique
37. L’idole déchue
38. Le grand 30/30 et son petit protégé
39. Souvenirs
40. Buddy
41. Remous
42. La mine de la peur
43. Un stagiaire remuant
44. Bravestarr et les trois soleils
45. L’animal sauvage
46. La terrible nuit de Tex
47. La révolte du peuple de la prairie
48. La journée d’un juge
49. Le prix
50. Le procès de Tex
51. L’appel aux armes
52. L’équilibre du pouvoir
53. La disparition de 30/30
54. Frères de crime
55. L’homme au bras long
56. La force de l’amour
57. Le retour de l’enfant sauvage
58. 30/30 part camper
59. La prise de la ville
60. Le chasseur de primes
61. Bonjour, au revoir
62. La légende de la belle dame
63. Bravestarr et l’impératrice
64. Le blocus
65. Une si petite cause

Des séries en séries (002) – Les ptits loup-garou

Pouce de deuxième numéro de Séries en séries, je vous ai sélectionné une séries de 1986 en 21 épisodes qui se nomme Les ptits loup-garou et qui fut diffusée pour la première fois le 7 février 1990 dans l’émission Sam’Dynamite sur FR3.

Les_p__tits_loup-garou.jpg

Synopsis:

Scott Howard est un adolescent qui cache un incroyable secret. Depuis des générations, tous les membres de sa famille, à l’exception de sa petite soeur Lupie, ont la possibilité de se transformer en loup garou! Pour pouvoir vivre tranquillement, toute la famille Howard vit caché dans leur maison. Mais la particularité de la famille est que ses membres peuvent se transformer n’importe quand dans la journée ; ainsi le grand-père est presque constamment en loup-garou et Scott se transforme lorsqu’il est inquiet, en colère ou bien sûr quand c’est la pleine lune. Seuls la femme de ménage, Frida, et les deux meilleurs amis de Scott savent tout : Boffie, une jolie adolescente, et Styles qui cause souvent des soucis à notre héros en voulant se faire de l’argent sur son dos. De plus notre héros est très attiré par la belle Pamela mais celle-ci sort déjà avec l’athlète Mike Mac Alister et Scott passera plus souvent pour un maladroit à ses yeux que pour un gentleman. La vie de Scott ne sera donc pas de tout repos entre ses histoires amoureuses ou de famille et les personnes qui chercheront à révéler l’existence des loups garous…

Commentaires:
Tiré du film Teen Wolf, datant de 1985 avec Michael J. Fox dans le rôle de Scott, ce dessin animé est une « suite » avec plusieurs modifications faites quant aux personnages et à l’histoire. Les épisodes sont intéressants mais les dessins sont plutôt simplistes. Notons que la séquence de transformation de Scott en loup garou est la même dans chaque épisode. D’ailleurs cette séquence ressemble très fortement à la séquence de transformation du chanteur Michael Jackson dans son clip « Thriller » ; on soulignera d’ailleurs que Scott porte le même blouson rouge et jaune que le chanteur à la différence près qu’à la place de la lettre M au niveau de la poitrine gauche dans le clip, se trouve un W dans le dessin animé.

Guide des épisodes:

01. Le secret de famille
02. La chasse au loup
03. Le grand concert
04. La meilleure volonté
05. La réunion de famille
06. Grand père à la fourrière
07. La fierté du loup
08. P’tits loups garous de mes rêves
09. Le chef de groupe
10. La malédiction de la patte rouge
11. Les p’tits loups garous moyens
12. Le sortilège
13. Les p’tits loups garous s’encanaillent
14. La malédiction du p’tit loup garou
15. Grand papa en pique nique
16. La mascotte
17. A la ferme
18. Indiscrétion
19. Amnésie
20. Loup Garock
21. Le cousin