Si tu continues à faire ce que tu as toujours fait, tu continueras à être ce que tu as toujours été, et obtiendras ce que tu as toujours obtenu, rien ne change tant qu’on ni change rien…

Ce que t’as toujours été…

… Et que tu seras toujours.

20 réflexions au sujet de « Si tu continues à faire ce que tu as toujours fait, tu continueras à être ce que tu as toujours été, et obtiendras ce que tu as toujours obtenu, rien ne change tant qu’on ni change rien… »

  1. C’est justement plus compliqué qu’il n’y parait au premier abord. On pense changer, on ne change pas vraiment généralement.

    Si je l’ai mis entre guillemets c’est pour citer Foley dans « The Samaritan » (octobre 2012) qui se pose la question chaque matin durant ses 25 ans de prison.

    • Ta remarque illustre justement ce que j’avais expliqué dans un précédent article, les gens ne changes pas, une mauvaise personne reste une mauvaise personne, un(e) bon(ne) à rien reste un(e) bon(ne) à rien, un(e) idiot(e) reste un(e) idiot(e) et ainsi de suite.

      Quand à changer ou même essayer de changer les autres, il arrive qu’on ai parfois l’impression que les choses change ou pourrai changer, mais ça n’est qu’illusion, et comme dit l’adage « chassez le naturel, il reviens au galop ».

      Par contre, je n’ai pas vu « The Samaritain », mais merci de m’avoir dit à quoi faisait référence on précédent commentaire.

  2. En l’occurrence il s’agit ici de se changer soit même.
    Parfois on change de pays, de vie, d’habitudes, mais au fond on reste soit même. il est très dur de vraiment changer. Et c’est pourquoi chaque matin il est bon de se poser la question.

    • J’avais très bien compris que tu parlais de se changer soit même et tu as totalement raison, on peu changer pas mal de chose dans notre vie mais ce qui fait que nous somme ce que nous somme et ce qu’on est à l’intérieur c’est une autre histoire, on peu changer ou modifier très légèrement certain détail, mais le fond reste pareil.

      J’ai juste ajouté que cela était pareil pour les autres et quoi qu’on fasse, on ne peu pas non plus changer les autres.

      Quand à la question, il est vrai aussi qu’on devrai se la poser un peu plus souvent.

      Ps: Par contre j’ai pas trop compris pourquoi ton commentaire c’est retrouvé dans les commentaires indésirable (c’est la que je l’ai trouvé). :-/

      • On peut changer, mais c’est très dur.
        C’est la base de mon tout 1er commentaire même si je ne faisais que reprendre un film.
        Sans te raconter my life j’ai habité dans divers pays/continents, mais au fond je retombais d’une manière ou d’une autre dans le même schéma (et c’est toujours le cas, à 42 piges j’en ai ma claque !).

        Pour le reste de ton site vu que j’ai mis cette page en page de démarrage pour relire encore et encore ce qui parait si simple, j’ai tellement utilisé adblock pour ne pas que le reste « me pollue » que je ne dois pas tout voir, désolé.

        • Ton « … Et que tu seras toujours. » est un peu pessimiste par contre.
          C’est pour ça qu’il faut bien comprendre comment on fonctionne. Je ne parle pas de changer les autres, c’est si dur de se changer sois même déjà… mais je pense que sur ce point on s’est bien compris.

          • Mon « … Et que tu seras toujours. » n’était pas général mais plutôt personnelle, car tu as peut-être du le remarquer au long de ta vie, mais il y a des personnes qui sont irrécupérable, avec qui cela ne sers à rien d’être gentil ou de leur rendre service, qui reproduise indéfiniment les même conneries, qui on le mal dans leur ADN, et quoi que tu fasse pour elle finiront toujours par essayer de te doubler ou essayer de te refiler un coup de couteau dans le dos et qui font le mal par simple plaisir de faire du mal.

            Mais pour ton commentaire de départ parlant de soit même, je te confirme que l’on c’est bien compris la dessus.

        • Pour changer il faut déjà le vouloir et avoir autre chose qu’un volonté en dessous de zéro, et aussi un entourage qui le permette, car on peu vouloir changer mais être « faible » et puis voila on retombe, on se laisse influencer par les potes,… et c’est retour case départ.

          Si on veux vraiment changer il n’y à pas que soit a changer mais tous ce qui tourne autour de soit je pense, car certain on un bon entourage qui les soutiennes et les aides (ceux la on en général pas vraiment besoin de changer) et d’autre un peu plus « fragile » on pas de bol et on pas autant de chance ou sont très mal entouré, on de mauvaise fréquentation, et j’en passe, je pense que la aussi il faut faire le ménage si besoin est, mais c’est vrai qu’en général même si on arrive à « changer » ou du moins essayer, on reste toujours dans le même schéma.

          Tien on à presque le même âge que je voie, t’es juste deux ans plus vieux que moi.

          Pour ta life, j’ai cru comprendre entre les lignes qu’elle n’a pas était toute rose ni de tout repos.

          Quand à Adblock, il ne te cache rien sur ce blog, car je suis hébergé sur mon propre serveur, ce qui me permet de ne pas avoir la moindre pub et de pouvoir être plus libre et raconter ce que je veux sans qu’on aille cliquer sur « signaler ». ^^ lol lol

          Mais bon si tu veux réussir un jour à voir tous ce que j’ai écrit, tu en as pour pas loin de 10ans de ma vie que je raconte jour après jour.

Laisser un commentaire