2 réflexions au sujet de « Si j’avoue, tu me pardonne ? »

    • C’est pas que tous n’est pas pardonnable, car quand on aime quelqu’un il faut savoir pardonner (j’ai moi même pardonné des choses que certain n’aurai jamais accepté juste parce que j’aimais VRAIMENT la personne pour elle même et de tout mon coeur) mais il y à un moment ou effectivement à force de recommencer sans cesse les même conneries, se foutre de la gueule du monde, jouer avec les sentiments des autres et bien qu’on aime ou pas l’autre, tout n’est plus pardonnable et qu’il faut arrêter de pardonner, car dans l’histoire celui qui souffre est toujours le même et pas celui ou celle qui est supposée être pardonné(e) vu que pour cette personne c’est « normal » et que bien sur elle n’a rien fait et que très souvent c’est toujours de la faute des autres et jamais de la siennes.

      De plus certain en profite un peu trop du « pardon » qu’on peu leur accorder pour se permettre tout et n’importe quoi en se disant que c’est pas grave qu’on pardonnera encore et encore et encore, mais bon même les meilleurs choses ont une fin.

      Il y a des personnes avec qui cela ne sers à rien de leur pardonner vu qu’elles recommencent toujours indéfiniment leurs conneries, que rien ne leur sers de leçon, qu’elle ne prendront jamais conscience du mal qu’elle font et avec qui cela ne sers à rien d’être gentil vu que ça fini toujours de la même façon, et qu’elle finisse par vous cracher à la gueule une fois qu’elle n’ont plus besoin de vous.

      Par contre ce que je peux te dire que pour certain(e)s une fois qu’il y à gros à perdre dans l’histoire, ou que l’autre couté cher pour pas qu’il se barre, tout deviens vite et très facilement pardonnable.

Laisser un commentaire