Quand la toile s’amuse du 9 novembre 1989 de Nicolas Sarkozy

La controverse sur la présence du Nicolas Sarkozy au pied du Mur de Berlin le 9 novembre 1989 a amusé les internautes qui s’en sont donnés à coeur joie pour parodier le chef de l’Etat.

La presse se lache à coeur joie
« Nicolas Sarkozy y était, voici le preuves »: des photos détournées rassemblées en diaporama sur le site de Libération montrent le président de la République participant aux grands événements historiques.

Montré en soldat du débarquement de Normandie, il est aussi assis joyeux aux côtés de Churchill, Roosevelt et Staline lors des accords de Yalta, signe également l’armistice de la Première Guerre mondiale le 11 novembre 1918 et participe même à la prise de la Bastille le 14 juillet 1789.

Sarkozy sur la lune, au débarquement, à Yalta…
On le voit sur la lune avec Neil Armstrong en train de planter le drapeau tricolore, résistant devant les chars chinois sur la place Tiananmen, ou parmi le public lors de l’assassinat de John Kennedy en 1963.

Sur Youtube, une vidéo intitulée « Sarkozy : le mensonge de Berlin » montre un président en pleine « Quatrième dimension ». Sous la musique menaçante de cette série américaine de science-fiction des années ’60, on l’entend dire, sur des images en noir et blanc : « mes chers amis berlinois, mon nom est Nicolas Sarkozy, je suis le président des Français, je suis le président du temps, j’ai le pouvoir suprême de dire n’importe quoi à n’importe qui… n’importe quand ».

« Sarkozy: ich bin ein Baratineur! », titre à sa une le Canard Enchaîné de cette semaine.

Laisser un commentaire