Polémique au Brésil après l’expulsion d’une étudiante en mini-jupe

Une université privée brésilienne a expulsé une étudiante venue assistée aux cours en mini-jupe, une décision polémique qui a pris une ampleur nationale et conduit le ministère de l’Education à demander des explications à l’institution d’enseignement.

Intolérance absolue L’incident, survenu dans l’intérieur de l’Etat de Sao Paulo, une région conservatrice loin de la liberté vestimentaire affichée à Rio, a pris une dimension nationale après la diffusion des images sur internet et à la télévision. Quinze jours après l’incident, l’université a annoncé l’expulsion de l’étudiante, arguant « un manque de respect flagrant des principes éthiques, de la dignité académique et de la moralité ».

Le ministère de l’Education à Brasilia a réagi lundi et a demandé si les étudiants des deux sexes qui ont agressé verbalement la jeune fille avaient également fait l’objet de sanctions administratives. Par ailleurs, la ministre responsable des politiques pour les femmes, Nilcea Freire, a critiqué « cette intolérance absolue et cette discrimination ».

Laisser un commentaire