Mon amour tu me manque

On à tous une chanson qui nous rappelle tel ou tel moment, ou on à l’impression qu’elle à été écrire pour nous, mais parfois ça va bien plus loin que ça, certaine vont jusqu’à raconter un bout de notre vie ou même ce qu’on ressent, et parce que moi seul sais pourquoi, et que ce jour n’est pas un jour comme les autres pour moi, j’ai voulu partager cette chanson avec vous, car mis à part que ça se passe au canada dans la chanson, on peu dire que tous le reste correspondent à ce qui fut pour moi la meilleur partie de ma vie jusque dans les dates et vous allez trouver ça ridicule mais c’est la première fois que je me retrouve autant dans une chanson.

Et pour ceux qui voudrai pas s’emmerder à regarder et écouter ça, je vous met les paroles juste après.

C’est fin octobre début novembre
Le ciel est rose et bleu lavande
Seule dans la foule de Montréal
Je marche, je cours sur Mont-Royal
Les arbres ont perdu leurs habits
Les merles bleus ferment leurs nids
Chemin de terre, bonne cadence
Mon amour tu me manques

C’est fin octobre début novembre
Ma main te cherche dans sa balance
Un beau dimanche sur Saint-Laurent
Toutes les odeurs sont là tout l’temps
Les langues sont un joli bordel
Si loin de la tour de Babel
Moi c’est ta voix que j’veux entendre
Mon amour tu me manques

C’est fin octobre début novembre
Ma ville s’endort en ton absence
Mais dis-moi quand reviendras-tu?
Fou rire sans toi c’est peine perdue
T’es rare comme une étoile filante
J’fais pas de voeux j’ai pris une chance
Je garde ton odeur dans la chambre
Mon amour tu me manques

C’est fin octobre début novembre
Le jour est court, la nuit pesante
Le jaune et le rouge sur la ville
Le vent les bouge, les éparpille
L’automne est triste, le ciel est bas
Termine vite et reviens-moi
Défaire le noeud que j’ai au ventre
Mon amour tu me manques

C’est fin octobre début novembre
Le ciel est rose et bleu lavande
Seule dans la foule de Montréal
Je marche, je cours sur Mont-Royal
Les arbres ont perdu leurs habits
Les merles bleus ferment leurs nids
Chemin de terre, bonne cadence
Mon amour tu me manques

Laisser un commentaire