Ma journée du 24 février 2012 – Matinée

Début – 09h 53min:

Je suis réveillé depuis une petite demi heure, et le plus dure en fait à était de me sortir du lit et arriver jusque ici, il m’a bien fallu 15min pour me remettre de mon expédition une fois arrivé ici près du PC, bon enfin maintenant que je suis ici ça va +/- vu que je bouge pas des masses.

Pour mes mains elle ne me font plus mal ni mes bras, c’est déjà ça, par contre mes jambes sont encore très douloureuse, j’arrête pas de boire, et je trouve ça bizarre parce que c’est pas dans mes habitudes de boire autant, de plus je suis obligé de boire qu’une gorgée à la fois parce que chaque fois que j’avale ça me fait une douleur pas possible dans la gorge comme-ci ça me brulé, de plus je tousse encore quelque fois et ça me fait super mal au côte à chaque fois que je tousse.

Par contre je me suis rendu compte en arrivant que j’avais oublié de publier mes articles (ce que je viens de faire maintenant) en fait quand j’écris un article je peu le sauvegarder de trois façons, en brouillon pour pas qu’on le voie le temps de le terminer, en attente pour qu’il apparaisse dans les billets à venir dans la colonne qui se trouve à droite du blog, ou encore le publier directement, et en fait je sais pas pourquoi, je les avaient laissé en brouillon.

Je pense que je vais appeler le médecin aujourd’hui parce que j’ai pas l’impression d’aller beaucoup mieux, j’ai surtout l’impression que mon cas empire de jour en jour, et j’ai pas envie de tomber du week-end et avoir personne à appeler si ça va pas.

Pour le reste c’est pas une bonne journée pour moi, c’est une journées triste, chargée de souvenir et de déception, personne sais de quoi je parle mais bon moi je sais et c’est le principale, par contre je me suis souvent demandé ce qu’était devenu le petit Jérome, celui avec qui faut un mode d’emploi, et ce jour la c’est pas une stagiaire en secrétariat que j’ai vu m’occuper de lui mais j’avais l’impression que c’était une mère qui s’occupait de son fils tellement elle en prenait soins et qu’elle s’occupait bien de lui, encore une des plus belles journées de ma vie que je risque pas d’oublier, c’est bien la seul chose qu’il me reste, mes souvenirs, et la douleur et souffrance que j’ai depuis et qui ne cesse d’augmenter avec le temps.

Je vais pas vous détailler toute cette histoire ici car ça regarde que moi, mais sachez que j’en souffre encore et encore et il y a pas un seul jour ni une seule nuit ou j’y pense pas. 🙁

Bon enfin je vais vous laisser, si il y a du neuf, je fais comme hier, je vous édite l’article et je vous tien au courant si je suis en état.

Fin – 10h 08min:

————————-

Mise à jour 10h 26min: Je viens d’appeler le médecin, me reste plus qu’à attendre qu’il arrive (espérons que je vais pas encore oublier de lui dire la moitié de ce que j’ai).

Mise à jour 11h 13min: Le médecin viens de venir et j’ai une gosse grippe qui c’est méchamment compliquée, avec en plus une pharyngite et un autre truc que j’ai oublié le nom.

2 réflexions au sujet de « Ma journée du 24 février 2012 – Matinée »

  1. Le petit Jérôme va très bien, désolée que tu sois si mal, si je ne prends pas de news, tu comprendras aisément qu’après les représailles, je craigne que tu n’ailles encore une fois, tout envoyer à quelqu’un!!! Soigne toi bien, pour moi également, cette date est « tristounette »

    • Content de voir savoir que le petite Jérome va bien 🙂 , je m’attendais pas du tous à te voir débarquer ici et surement pas maintenant, et t’es bien la dernière personne que j’aurai vu venir ici.

      Quand à aller tous envoyer à quelqu’un, en général on peut voir une confiance aveugle en moi tant qu’on essaie pas de me doubler, je vais pas rentrer dans les détails ici mais bon, et quand on me prend pas pour un imbécile il y a aucun risque.

      Ps Par contre juste un petit détail comme ça en passant le fameux quelqu’un, ça t’as pas gêné de l’envoyer ici venir essayer de me défoncer la gueule, et customiser ma porte, je sais pas ce qu’il t’as raconté pour le jour ou il à débarqué ici avec un couteau ou je ne sais quel autre cutter, mais si tu veux le résumé te suffit de cliquer sur ce liens ou encore moins quand il m’a écrasé sa cigarette sur le bras à la cavalcade, c’est aussi parce que t’avais peur des « représailles » que tu la laissé faire sans bouger ? que tu m’as traité de connard devant lui quand il m’a sonné ? à moins que ça soit pour lui montrer ta « loyauté » ? :'(

Laisser un commentaire