Ma journée du 01 aout 2012

Début – 03h 33min:

Bonsoir tous le monde, comme chaque soir avant d’aller faire dodo, je viens vous faire le résumé de ma journée,… Voire au-delà.

A l’instant ou je vous rédige écrit ces lignes, je suis pas trop bien (non pas que je suis malade, pour une fois j’ai mal nulle part), mais plutôt que j’ai le coeur qui pleure et qui saigne, le fait n’est pas nouveau non, mais il ne diminue pas, bien au contraire la douleur continue et s’amplifie de jour en jour, peut-être vous êtes vous déjà demandé ce qui me met dans un état pareil depuis aussi longtemps, ou peut-être l’avez vous deviné, quoi qu’il en soit moi seul possède la réponse et rien n’a vraiment changé pour moi depuis cet article que je vous avais écrit il y à un mois de cela.

J’ai déjà eu mal, j’ai déjà eu le coeur brisé, cela nous arrive à tous, mais jamais je n’aurai cru autant souffrir et avoir le coeur autant en miette, je n’ai plus le gout à rien, plus envie de rien, j’ai plus rien qui m’intéresse, mes journées je les passe à penser, réfléchir, et impossible de démêler le Rubik’s cube que j’ai dans la tête.

Je ne sais pas si cela vous est déjà arrivé, d’avoir envie de parler à tel ou tel personne, mais de vous dire que même si cela fait mal il faut mieux la fermer, que c’est peut-être mieux pour le bien de tous, pour éviter que tous cela finisse en « bain de sang », pour éviter les représailles, alors que la seule choses que vous voulez est tous le contraire alors que pour diverse raison X ou Y, cela n’est pas possible.

Alors que faire ? essayer de vivre et faire sa vie de son coté, se dire ou se convaincre que « ça vas », que ça passera,… et puis on se rend compte un peu à la fois (des fois des années et des années après) qu’en faite ça va pas, pas vraiment, on est « bien » mais ils nous manque quelque chose, quelqu’un peut-être (je rassure tous le monde je ne parle pas de celle que vous avez tous reconnu), cette chose, ce quelqu’un qui faisait qu’on était heureux, qui nous donnait envie d’aller plus loin, d’avancer, d’être vrai, de vivre tous simplement.

Il m’arrive des fois de voir des personnes dire qu’ils n’ont jamais connu le bonheur ? quand on y réfléchi c’est peut-être mieux que de l’avoir connu et le voir partir aussi vite qu’il est venu ? vous ne croyez pas ? car ce que vous n’avez jamais eut vous ne pouvez pas le perdre, mais bon ça peut pas être pire que d’aimer un coeur qui en aime un autre.

J’ai mal très mal, mal à l’intérieur, et même si je suis souvent en train de dire des conneries, je vais pas bien du tout et je me rend compte que plus les jours passe plus ça vas de moins en moins bien, j’emmerde pas mon entourages avec ça, mais bon je peux vous dire que des fois j’ai vraiment envie de crever tellement je pleure et que j’en ai marre, et que je n’aurai jamais assez du reste de ma vie pour regretter la façon dont tous ça c’est terminé.

D’ailleurs ceux qui me connaisse comprenne vite que quelque chose cloche, je passe pas mal de temps sur ce blog (même si pour vous des fois c’est totalement transparent) vu que j’ai que ça qui m’occupe quotidiennement, j’ai toujours bien aimé écrire, que ça soit pour raconter ma vie ou encore des conneries, et quand ça va pas soit j’écris rien, soit je fait des articles super long (attention j’ai pas encore fini celui-ci et qui sait, il en fera peut-être partie) pour raconter en général ce que je ressens, ou des fois ce que j’ai en tête, en sachant très bien que personne ne les lira entier, mais bon je me dit que peut-être qui sais un jour quelqu’un lira ce que j’écris, et comprendra le mal que j’ai à l’intérieur et qui me ronge petit à petit.

Que faire quand votre corps est à un endroit et votre coeur ailleurs ? Que cet ailleurs vous est devenu inaccessible pour diverses raisons ? Que faire ?

Bon enfin je vais en rester la pour aujourd’hui, je vais essayer d’aller faire dodo alors je vous dit bonne nuit.

Fin – 04h 36min:

Laisser un commentaire