Les Vuvuzelas c’est dangereux…

A force de trop souffler, une Sud-Africaine s’est blessée à la gorge avec sa vuvuzela, ces longues trompettes en plastique qui font partie de la panoplie de base du supporteur du Mondial 2010 de football.

Après une « compétition » de vuvuzelas avec des amis dans les rues du Cap (sud-ouest), Yvonne Mayer a senti sa gorge brûler mais elle a continué de souffler de plus belle. « Je pensais juste être malade », a-t-elle déclaré. Pendant deux jours, elle n’a pu ni manger ni parler mais a bien fait rire son médecin.

« Le docteur s’est vraiment amusé. Il n’arrêtait pas de se moquer de moi et a dit que c’était sa première blessure de vuvuzela », a raconté Mme Mayer. La pression dans sa trachée a provoqué une lésion qui s’est agrandie à force de souffler, a expliqué le docteur Scott Barker.

L’amatrice de vuvuzela blâme surtout sa technique peu orthodoxe pour « jouer » de cet instrument, fortement critiqué pour son bruit assourdissant et connu pour présenter un risque auditif majeur.

Laisser un commentaire