L’appel de la peluche

Pas facile de faire venir vers soi la fameuse peluche, que l’on a repéré dans la machine, à l’aide d’une pince qui n’a pas la force de serrer sa proie.

C’est forcément plus simple d’aller la chercher par ses propres moyens!

C’est ce que va faire cette petite fille, qui apparemment, n’a peur de rien…

2 réflexions au sujet de « L’appel de la peluche »

  1. Oui, elle n’a pas eut sa peluche elle à était punie.

    Mais pour ce qui est de se faufiler, j’avais lu je ne sais plus trop ou que dans les accidents c’était les bébés ou jeune enfant qui avait le moins de « dégat » parce que leur corps était plus souple.

Laisser un commentaire