La vache, ont est « prisonner »… du temps…

La situation ne semble pas s’améliorer pour notre train, on avance tellement doucement qu’on à l’impression d’être arrêté et que c’est le paysage qui recule.

Laisser un commentaire