Et la lumière fut

Vu qu’il était différent à quasi tous les coins de rue, j’ai photographié les réverbères qui étaient sur notre chemin car j’en avait rarement vu autant de différent d’un coup, et je les trouvais pas mal du tous en plus.

DSC09080.JPG DSC09087.JPG DSC09089.JPG DSC09090.JPG DSC09091.JPG DSC09092.JPG

12 réflexions au sujet de « Et la lumière fut »

  1. Je ne sais pas s’ils sont allumés, mais pour faire de jolies photos, il vaudrait mieux y aller en journée. Je crains que cela ne soit difficlle à photographier en fait, car il risque de ne pas y avoir beaucoup de profondeur de champ. Tu verras.

  2. Ah bon tu as mis un 69 ? j’en connais qui serai plus qu’intéresse 😉

    Quand à aller travailler avec toi pourquoi pas, mais bon ça m’étonnerai que je sache faire quelque chose d’utile.

    Par contre j’ai déjà eut l’occasion de voir « l’artisant » au travaille 😉 par le plus grand des hasards 😉

  3. j’avais des crampes d’estomac en plus ce jour la j’ai du m’arrêter quelques fois arf lolllllll , on a juste fait de la préparation car on doit y retourner mais quand beuhhhhhhh , c’est un métier à risque sale et pas très bien payer tout le contraire de ce que les gens pensent surtout à l’école 😉 la plupart du temps il n’y a rien sur les chantier comme pour aller au w c par exemple tu vois un peu la galère quand tu es pas bien 😉

  4. Il n’y a pas des petites cabines marquées « ToiToi » sur les chantiers chez vous ? Je ne trouve pas cela très discret, mais ça doit bien dépanner….

Laisser un commentaire