Elle était tellement belle, elle était tellement pour moi quand elle était là ! Prêt à tuer les démons qui m’empêchent de la revoir pour la serrer contre moi et sentir trembler ses doigts au bout du souffle de sa voix entendre qu’elle m’aimera

Voici une petite chanson pas toute nouvelle mais que j’ai voulu mettre ici parce que je l’ai en tête depuis plusieurs jours avec une autre qui est L’horloge tourne de Michael Miro.

Laisser un commentaire