Déraillement de train à Mons (04)

Les premières constatations, à la suite de l’accident ferroviaire qui s’est produit jeudi soir en gare de Mons, établissent que la vitesse du train était inadaptée, a indiqué vendredi en fin de journée Dominique Francq, substitut du procureur du Roi de Mons.

Deraillement_de_train_a_Mons_01.jpg

Les conclusions de l’expert dépêché sur les lieux de l’accident par le parquet de Mons seront rendues lundi. Mais les premières analyses permettent d’établir que le train roulait à une vitesse inadaptée.

Les raisons pour lesquelles le train, qui entrait en gare de Mons, n’a pas diminué sa vitesse peuvent être multiples. Il peut s’agir d’un problème technique ou d’une erreur humaine.

En ce qui concerne le dégagement des voies de chemin de fer, une grue a commencé à procéder au relevage de la locomotive. Une seconde grue est en route pour s’attacher à relever les deux autres wagons.

Les voies devraient être totalement dégagées samedi après-midi, vers 14h00. Dans ce but, les équipes de travailleurs se relaieront jour et nuit. Il s’agira ensuite de réparer les dégâts occasionnés à l’infrastructure et principalement aux voies elles-mêmes et aux poteaux des caténaires.

L’objectif de la SNCB est de rétablir le trafic pour lundi. Pour l’heure, le trafic est toujours interrompu entre Mons-Quévy et Mons-Saint-Ghislain.

Laisser un commentaire