Déraillement de train à Mons (02)

Je vous avez déjà parlé dans cet article du train qui a déraillé jeudi soir en gare de Mons s’est arrêté, d’après le commandant Denis Flasse, du service de pompiers de Mons, à quelques mètres des premières habitations.

L’ensemble du train, en provenance de Tournai, composé de trois wagons, a déraillé dans une courbe alors qu’il entrait en gare. Le premier wagon s’est désolidarisé des deux autres et a continué sa trajectoire en traversant les lignes et un petit bois pour s’arrêter à cinq mètres des premières habitations de la rue Wauters. Les deux autres wagons se sont mis en ciseau à travers les lignes reliant Mons à Tournai.

Trois personnes étaient à bord du train qui a déraillé. L’accompagnatrice, âgée de 26 ans, est décédée sur le coup. Le chauffeur, dont les jours ne sont pas en danger, a été désincarcéré dans la première demi-heure par les pompiers. Et un voyageur, qui a réussi à s’extraire du deuxième wagon, souffre d’égratignures et de contusions multiples.

Neuf sapeurs pompiers sont restés sur les lieux jusque vendredi 7 heures, le matériel de désincarcération n’étant pas prévu pour ce type de structure métallique. La protection civile a été appelée en renfort. Le plan d’urgence d’intervention médicale avait été déclenché par le service 100, car les premiers appels faisaient état d’une vingtaine de victimes.

Un expert a été dépêché sur place par le parquet pour les besoins de l’enquête. D’après le personnel d’Infrabel, des perturbations sont à craindre sur l’ensemble du réseau ferroviaire wallon vraisemblablement pour la journée.

Laisser un commentaire