Ça, à ta place, je ne l’écrirais pas sur Facebook !

Les amis de mes amis sont mes amis, mes collègues sont mes amis, mes voisins sont mes amis, la boulangère aussi et la nana de la pompe à essence (ah non pas elle ^^).

On pense souvent contrôler nos comptes sur les réseaux sociaux, pourtant rien n’est moins vrai! Pour éviter les ennuis, voici quelques informations que vous feriez mieux de garder pour vous.

Votre date et lieu de naissance
Bien entendu, nous apprécions tous le déferlement de bons voeux pour notre anniversaire, de là à donner la date complète… Non, il ne s’agit pas de la peur de voir les années défiler mais n’oubliez pas que ces informations ont une valeur officielle (carte d’identité, passeport…), voilà des détails qui pourraient bien jouer contre vous.

Le nom de jeune fille de votre mère

Votre pauvre maman? Oui, tout simplement car de nombreux sites se basent sur cette réponse comme code d’accès de sécurité à vos comptes… Le dévoiler peut donc permettre à certaines personnes mal intentionnées de s’introduire dans vos mails, réseaux sociaux…

Votre adresse

En inscrivant votre adresse privée, tout le monde sait désormais où vous vivez. Pas grave? Les cambrioleurs apprécieront!

Vacances au long court

D’accord, on a tous envie de profiter du petit plaisir personnel qui consiste à inscrire que, oui, on est en ce moment allongé sur une plage paradisiaque, que le soleil brille et que demain on part pour une virée de trois jours dans la forêt tropicale. Mais en même temps, vous signalez publiquement que votre maison est vide et sans surveillance. Quitte à ajouter « et merci à ma copine Fanny de garder ma maison ».

Votre emploi du temps
On n’est pas obligé de savoir que vous allez faire vos courses ce soir ou que vous avez rendez-vous à la piscine à 15h. Cela risque surtout de mettre sur votre route des gens que vous n’avez pas envie de rencontrer. Idem pour les profiteurs: « tu pourrais m’acheter ça et ça? » « Euh, faire tes courses à ta place en gros? ». Rien ne vous empêche de raconter après que « vous avez fait 30 longueurs à la piscine ».

Certaines photos déplacées
A l’heure actuelle, personne ne se prive pour faire passer une info, vous pensez limiter l’accès de vos photos à vos amis et ceux-ci ne se gènent pas pour les montrer « comme ça, en passant » à d’autres amis. Les profs, notamment, on déjà eu la désagréable expérience d’un parent d’élève lui expliquant avoir vu certaines photos d’un soir de fête… Facebook ne doit pas être votre album de famille, gardez ces souvenirs pour vos amis les plus proches quand ils viendront vous faire un coucou CHEZ VOUS!

Au confessionnal

Votre patron vous exaspère? Votre ex vous prend la tête? Vous en avez marre de vos voisins? N’oubliez jamais que vos publications deviennent publiques une fois diffusées. Oui, même sur votre profil personnel, certaines informations sont loin d’être confidentielles, surtout en ce qui concerne vos statuts. Et se faire virer pour un état d’âme n’a rien de très agréable.

Votre numéro de téléphone
Franchement, est-ce que vous donneriez votre numéro de téléphone à des inconnus dans la rue? Non, alors pourquoi le divulguer sur le net? Si quelqu’un veut vous contacter, il pourra toujours le faire en vous envoyant un message et vous serez alors libre de lui fournir votre numéro.

Jour J moins…

Avant vos vacances, votre mariage, ceci ou cela… D’abord parce que les voleurs pourront planifier leur petite visite chez vous et ensuite, vous risquez de donner une mauvaise image à votre patron: dire « encore 35 jours avant les vacances » ou « je m’ennuie comme un rat mort dans mon job », le pas est vite fait!

Les prénoms de vos enfants
Les voleurs d’identité s’attaquent aussi aux enfants. Mieux vaut donc ne pas écrire le nom de vos petits trésors sur les photos ou dans votre profil, vous n’aurez qu’à utiliser leurs surnoms!

Votre maison
Rien de mieux qu’une photo de votre Home Cinéma ou de votre magnifique moto pour offrir un descriptif complet de votre maison aux personnes mal intentionnées!

Les réseaux sociaux sont agréables, on y retrouve des amis perdus de vue, on communique, on partage mais on oublie souvent que la majorité des informations que nous publions deviennent ainsi publiques et donc accessibles à tous. Le vol d’identité est de plus en plus courant et Facebook – comme les autres réseaux sociaux – facilitent ces vols d’informations. Mieux vaut donc rester prudent et ne pas en dévoiler trop!

Laisser un commentaire